Paroles de la chanson La forêt du loup par Yuston XIII

Chanson manquante pour "Yuston XIII" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "La forêt du loup"

Paroles de la chanson La forêt du loup par Yuston XIII

Je crois qu'il est l'heure là,
Toutes les larmes ont séché.
Je redeviens distant, je redeviens méfiant.
Je suis salement amoché,
13 coups de machettes, eh.
Je vole comme un griffon, je parcours la vallée.
Les démons reviendrons, je connais la chanson.
J'ai donné mes clés, des parties de moi.
Je fais 13 fois le tour de l'appartement.
Peut-être que cette vie elle est pas pour moi, peut-être que je suis là pour une autre raison.
Mais dis moi d'où vient tout ce noir, ce noir qui entoure mes yeux.
Je dormirai quand je verrai le phare,
Je suis dans les limbes où le temps passe mieux, eh.
J'ai trop de choses dans la tête, comme un canon sur la tempe.
Je parle plus à personne de ma vie, ils comprendraient pas tout le film, non ( ils comprendraient pas ).
Peut-être que la musique sera ma perte, je relis toutes les pages.
J'écris un scénar' qui fait peur, j'ai un poison dans le cœur.
Encore un soir où je perds la raison, je suis loin de la maison.
Je suis triste et je perds la raison.
Eh. Pourquoi tout devient stressant ?
Pourquoi tout devient blessant ?
Où sont les anges ce soir ?
Pourquoi je tousse du sang ?
Je vais pas tenir longtemps (je vais pas tenir longtemps).

Tout le monde dort mais moi je danse sous la pluie, je m'enfonce dans la brume.
Je deviens nocif, là je me perds dans des ruines.
Et je suis loin du monde, loin de tout, loin de vous, loin de nous.
Loin de moi.

Un jour je partirai d'ici, ne cherchez pas je laisserai pas de trace.
A part des sons et quelques fils, je parleraient à personne de tout ça.
Je serai sûrement dans une forêt noir, au bord d'un lac, je materai la pluie danser la nuit.
Tu sais faut pas croire leurs histoires souvent les rires se changent en cris.
Je sors plus trop de chez moi, ils veulent ma vie mais ils savent pas.
Je suis lunatique, j'ai peur de la vie, je crois que le temps c'est une maladie.
Ouvre moi le coffre, donne moi la batte, je vais voir le diable, j'ai pas besoin de carte.
J'attends un signe, je regarde le ciel mais il n'y a que du noir dans ce cri, eh.
Encore un soir seul, je deviens souverain, je crois que j'aime plus les gens.
Trop de rapaces là, j'ai mis leurs âmes dans les flammes, je sors plus leur bal.
Respire, tu vas manquer d'air.
Écoute moi bien, on va foutre le camp.
Partir tant que c'est loin d'ici, tiens, prends ma thune et donne moi du temps.
C'est trop tard, le mal est fait.
Remets moi du sable dans le sablier.
Je dois prendre mes parents dans mes bras.
C'est que la mort n'attendra pas, eh.
Je finis le film ce soir, je finis cette vie demain.
Personne m'appelle ce soir, là c'est trop tard je vais partir loin.

Tout le monde dort mais moi je danse sous la pluie, je m'enfonce dans la brume.
Je deviens nocif, là je me perds dans des ruines.
Et je suis loin du monde, loin de tout, loin de vous, loin de nous.
Loin de moi.

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment