Paroles de la chanson La famille par Shotas

Chanson manquante pour "Shotas" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "La famille"

Paroles de la chanson La famille par Shotas

Eh les rageux
Ouais, ouais, ouais, ouais, ouais
Gros big up à vous
Ça dit quoi les rageux
C’est avec les critiques qu’on avance hein
C’est comment
Bah merci, bien la famille

Je me suis mouillé pour des personnes qui n’en valent même pas la peine
Ceux qui se sont jamais péta ils connaissent pas le gout de la paix
Dans la vie j’ai le double respect, et ça faut que tu l’acceptes
T’es un gars qui porte pas ses couilles, comment tu veux que je te respectes

Je vais les buter, prendre mon butin, quitte à m’amputer et en buter un
J’ai des grosses couilles dans mon froc, ils sont pas fort je les fuck
Tu mets pas de force t’es dans le camps adverse, tu dis la vérité après tu mens
T’es comme le temps, ça fait des averses, pour dire la vérité ils attendent que je perce
Que je perce, que je perce, que je perce, que je perce
Le petit Shotas a grandi, maintenant c’est les rôles qui s’inversent
Que je perce, que je perce, que je perce, que je perce
Le petit Shotas a grandi, maintenant c’est les rôles qui s’inversent

L’éclaireur, le terrain, les embrouilles, la famille

Les problèmes, les rageux, le succès, ils envient
Le nerf, de la guerre, c’est l’argent, la fumée
Une cagoule, et des gants, un T-Max et c’est fini
Pour la famille, pour la famille, pas de nouveaux amis, pas de nouveaux amis
Pour la famille, pour la famille, pas de nouveaux amis, pas de nouveaux amis

J’ai dix-neuf ans, il me reste quelques potes, les autres ils voulaient salir ma réput
Et en vrai, tu peux demander, si dans ma vie si j’ai déjà fait la pute
Ils racontent la fuite, avant que je lui foute, et j’ai fait des fautes, des coups dans mon fut
Je fais pas trop la fête, mon rêve c’était le foot, tu connais la suite, j’ai fini dans le feu

Ces gars-là n’ont pas vécu, ils racontent ce qu’on a vu
Ils m’ont trop tourné le dos, ils m’ont trop tourné le dos, mais moi je la mets pas par le cul
Parce que dans le cul c’est trop haram, parce que dans le cul c’est trop haram
Tout comme l’or ouais, tout comme l’or ouais
Ils voulaient pas voir quand j’étais dans le mal
Mais maintenant ils veulent me voir quand je suis trop bien
Si c’est avec les critiques qu’on avance, bah wallah je suis trop loin
On en a perdu des potes, on en a perdu de l’argent
On en fait pas pour autant, mais c’est pas grave

Parce que cette vie est éphémère, c’est ce que m’ont dit les grands

L’éclaireur, le terrain, les embrouilles, la famille
Les problèmes, les rageux, le succès, ils envient
Le nerf, de la guerre, c’est l’argent, la fumée
Une cagoule, et des gants, un T-Max et c’est fini
Pour la famille, pour la famille, pas de nouveaux amis, pas de nouveaux amis
Pour la famille, pour la famille, pas de nouveaux amis, pas de nouveaux amis

Ouais, ouais c’est méchant
C’est léger

??? est bientôt disponible
On est carrément ensemble mon pote

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment