Paroles de la chanson La Boue Dans Les Yeux par Lynda Lemay

Chanson manquante pour "Lynda Lemay" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "La Boue Dans Les Yeux"

Paroles de la chanson La Boue Dans Les Yeux par Lynda Lemay

Paraît que la boue dans les yeux ça a déjà r'donné la vue
L'aurait fallu m'en mettre un peu
Moi j'ai rien vu.
Je t'ai regardée de mes yeux propres, alors que tu t'sentais toute sale
Et j'ai rien vu du tout.

Même que quand tu m'en as parlé à mots couverts comme un tombeau
J'ai pas bien déterré tes mots
je n'ai pas su
Et je n'aurais jamais pensé qu'un jour tu pourrais raconter
Que je ne t'ai pas crue.


Je t'ai bercée et j'ai soigné tes mauvais rhumes chaque année
Et je t'ai consolée en vain quand tu pleurais
J'ai toujours pris tes gros chagrins avec un grain d'sel comme on dit
J'écoutais mal ta pluie.

Aujourd'hui y'a d'la boue qui gicle et ça me gifle le visage
Et je vois tout de ma faiblesse et d'ton courage
J'aurais jamais cru mériter d'être accusée de cécité
Devant la pire saleté.

Cette saleté que tu m'criais dans tes sanglots dans tes hoquets
Cette vérité que j'étouffais dans des mouchoirs

Comme j'étouffais sans me l'admettre, la p'tite alarme, la p'tite clochette
Qui m'titillait le soir...


Quand je lançais à la sauvette tes petites robes et jaquettes
Dans cette machine à me laver la conscience
Quand j'échappais comme des tisons tes p'tits collants et tes culottes
Dans la machine à sentir bon comme l'innocence...

Paraît que la boue dans les yeux, ça a déjà r'donné la vue
Mais l'fils de Dieu quand t'étais p'tite il est pas v'nu
Maintenant c'est vrai que j'y vois mieux mais toi tu ne veux plus me voir

Alors bravo Jésus !

Maintenant que j'ai r'couvré mes sens ,c'est vrai que ça me tue quand je pense
A l'évidence de tes messages de détresse
A tout c'que tu vivais d'horrible et qui me restait invisible
Au long de ta jeunesse...

Maintenant bien sûr tout est limpide, Il me remonte mille indices
Y'avait d'la honte à pleins nuages dans tes yeux tristes
Quand tu r'venais comme toute timide du dépanneur ou d'l'épicerie
L'expression vide et lui...

Lui il m'embrassait sur le front, vidait son sac de provigo

Y'avait soit du pain ou du lait ou des gâteaux.
Toi dans ta chambre, j'entendais verser des rivières de monnaie
Sur ta table de chevet.

Paraît que la boue dans les yeux ça a déjà r'donné la vue
L'aurait fallu m'en mettre un peu
Moi j'ai rien vu.
Je t'ai regardée de mes yeux propres alors que tu t'sentais toute sale
Et j'ai rien vu du tout.

J'aurais voulu être là pour toi, entendre c'que je n'entendais pas
T'as du me l'dire un million d'fois
Bien sûr j'te crois !
Je n'peux même pas t'expliquer comment

Avec tout mon cœur de maman
J't'ai pas aidée mieux qu'ça...

Mais j' t'ai aimée et j'aime encore comme on peut pas aimer plus fort
Je savais pas qu'y'avait un monstre à la maison.
Moi j'pensais qu'ça existait pas, je t'l'ai répété tellement de fois
Que j'y ai cru à en dormir comme un poupon
Mon grand bébé, j'suis désolée
J'te d'mande pardon

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Lynda Lemay