Paroles de la chanson À la vitesse de mes émotions par Lonepsi

Chanson manquante pour "Lonepsi" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "À la vitesse de mes émotions"

Paroles de la chanson À la vitesse de mes émotions par Lonepsi

Comment se conjuguer avec autrui sans savoir ce que les maux sont ?
J’ai déjà foncé dans un mur à la vitesse de mes émotions
Je n'ai qu'une envie, c'est de voguer
Car la vie n'est pas qu'un avant-goût
Mais je reste assis dans le wagon
Et je fais semblant de divaguer

Pourquoi pour remonter la pente je n'peux pas remonter le temps ?
Cette idée est si absurde, qu'elle est d'emblée décevante
Je ne compte même plus toutes les traces de ratures
Une partie de moi veut devenir un adulte

Une autre partie de moi s'dissimule sous sa capuche
Les réconcilier est devenu une chose absurde

J'ai mon arme à la main droite comme un chevalier
Elle me sert à compléter ce cahier
Mes sentiments transpirent sur le papier
Ainsi personne ne va pouvoir me tenailler
Quand j'm'échappe, j'ai la tête dans les astres
J'me nique l'encéphale et qui pourra changer ça ?
C'est tendu comme au parloir
Parfois, je dis bien parfois
Je deviens narquois
Chaque soir, la peine, je lui dis : "Barre-toi
Lâche-moi et ne reviens pas m'voir"
Parfois, je dis bien parfois

C'est tendu comme au parloir
Je deviens narquois
Chaque soir, la peine, je lui dis : "Barre-toi
Lâche-moi et ne reviens pas m'voir"

Comment se conjuguer avec autrui sans savoir ce que les maux sont ?
J’ai déjà foncé dans un mur à la vitesse de mes émotions
Je n'ai qu'une envie, c'est de voguer
Car la vie n'est pas qu'un avant-goût
Mais je reste assis dans le wagon
Et je fais semblant de divaguer

Les bras grand ouverts sous la pluie je me sens immortel
Je deviens plus riche que le plus riche des millionnaires

Faisons des kilomètres, allons remplir nos verres
Et écrivons sur du papier plus de mille promesses
Allons se rencontrer par pur hasard, sans faire exprès
Parlons-nous avec les yeux jusqu'à qu’on ait l’air bête
Avec ma cigarette, je fumerai toutes nos faiblesses
Et nos cœurs ne connaitront plus jamais le mot sècheresse
Partons loin d’ici sans n’envisager aucun retour
Allons observer le monde se détruire sans secousse
De toutes les manières ils diront que je suis parano

Car pour moi les plus belles histoires commencent par un "non"
On avait hâte de se voir
Je voulais pas te décevoir
Cependant toi tu voulais savoir
Que l'on ne pouvait plus jamais s'avoir

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment