Paroles de la chanson Hypsoline par La Femme

Chanson manquante pour "La Femme" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Hypsoline"

Paroles de la chanson Hypsoline par La Femme

Creuse une croix dans ton poumon,
Fais jaillir la copale
Une nuit froide tu te glaces
Dans le fluide infernal
Hivernale tu souris, dans un monde il fait nuit
Hypsoline hypsylone, hypsoline psychologue

Âmes fidèles, amours tendres,
Regards noirs, mémoires blanches
Sur mes hanches, tu t’épanches,
Et soudain tu t’élances
De profil la nuit pâle te rappelle la cabale
Amnésique du dimanche
Psychotrine te débranche

Mets du beurre dans ton saumon,

Fais en jaillir le napalm
Lentement tu oublies,
Dans l’étuve qui s’embrume
Qui s’enrhume près du lac,
Tu ressens les premiers symptômes
Et tu mets les pieds dans l’eau,
Noyé seul dans ton citron

Anastasia De Donostia, ne se sent pas belle,
Pas belle ce soir
Elle a bu l’eau du lac,
Dans la nuit noire d’Halloween
Pris d’une hypsolinicose, le napalm l’a rendue folle
Hypsoline te dégomme, hyponime, épilogue
Prépuscule soporifice, à l’ibis loin loin d’ici
Efizio se promène

Dans les plaines du Mont Sacré
Sur la digue il se ligue
Pour la guilde de Guido le guide
Il rejoint l’Anatole,
Fils du duc Opozode

Au final ne retient qu’un concept,
Puis réfères en toi à Liz Kracovitch
Hypnobis + propanol,
L’étuve la sauve puis l’abandonne
Ibrahim dit « De Babylone »
L’immole soudain sous l’adrénaline
4.7 mole d’hypsoline,
Fit de lui une vermine

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de La Femme