Paroles de la chanson Le Verbe par L.E.J.

Paroles de Lucie LEBRUN, Elisa PARIS, Juliette SAUMAGNE, Cyril DETILLEUX
Musique de Lucie LEBRUN, Elisa PARIS, Juliette SAUMAGNE
Arrangement de Benjamin WAXX HEKIMIAN, Matthieu JOLY
© SUTHER KANE FILMS - 2018

Chanson manquante pour "L.E.J." ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Le Verbe"

Paroles de la chanson Le Verbe par L.E.J.

Quand j’me réveille j'veux du silence, lui seul sait m'écouter
Il n'y a qu'en lui que j'ai confiance, en termes de conseils beauté
On aimerait que je me taise mais je ne me vêts que du verbe
La lumière du mot, c'est dans la note qu'elle devient « réverbe »

Je m'offre à lui nue comme un vers qui n'est pas alexandrin
Et lui parle avec une voix qui se marie avec son grain
Je me pare de laine, lui parle des vers de Verlaine
Je m'épile électrique, il aime mes va et vient

Rouge à lèvres, sourire blanc, rimmel bleu méthylène
Lui sait que sous mes bonnets, je rêve de doigts phrygiens


Quoi ? Sous prétexte qu'on est belle faudrait être polie et s’taire ?
Les compliments circonstanciels, lui, il ne sait pas les faire
Quoi ? Sous prétexte qu'on est belle faudrait être polie et s’taire ?
Les compliments circonstanciels, lui, il ne sait pas les faire

Je maquille ma figure de style, fouille dans mes vieux habits
Multiples propositions, aucun article n'est défini

Je lui parle - il ne répond pas c’est une drôle de séduction
Le paradoxe, c’est que de ça, je sais faire abstraction
C'est de lin et de coton qu'il compose ses oraisons
Quand il réfléchit peu, il me croit sage comme une comparaison
Mais moi je serai plus qu'une anacoluthe je serai une anaphore
Tant pis si je pléonasme, il nie ma morphologie d'amphore

Quoi ? Sous prétexte qu'on est belle faudrait être polie et s’taire ?
Les compliments circonstanciels, lui, il ne sait pas les faire
Quoi ? Sous prétexte qu'on est belle faudrait être polie et s’taire ?

Les compliments circonstanciels, lui, il ne sait pas les faire

Face à son œil de verre je vocalise des immondices
Son cœur de métal dérobe les formes de ma robe qui plisse
J'enfile comme des métaphores, mes collants filés
Et il plaide la folie tout au long de mon défilé
Il m'épuise à ne pas parler et à rester de glace
Pourtant dans la chaleur de mon souffle ce sont des cœurs que je lui trace
J’aimerais que l’image qu’il renvoie ne puisse pas s’estomper
Qu’il me dise que je suis belle car je ne peux pas le laisser tomber…


Quoi ? Sous prétexte qu'on est belle faudrait être polie et s’taire ?
Les compliments circonstanciels, lui, il ne sait pas les faire
Quoi ? Sous prétexte qu'on est belle faudrait être polie et s’taire ?
Les compliments circonstanciels, lui, il ne sait pas les faire

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de L.E.J.