Paroles de la chanson Supplique à Georges Brassens par Jean-Marie Vivier

Chanson manquante pour "Jean-Marie Vivier" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Supplique à Georges Brassens"

Paroles de la chanson Supplique à Georges Brassens par Jean-Marie Vivier

Si j'en crois la rumeur publique
Et les pleurs des filles de joie
T'as des envies académiques
D'habit vert pour le coq gaulois (x2)
Toi qui lutinais la camarde
En compagnie des croque-morts
Tu lâches les chansons gaillardes
Pour préparer ton passeport (x2)

Un chœur étique de vieillards
Va serrer ses fesses mesquines
Pour t'accueillir, toi le paillard
Et ta guitare concubine (x2)
Sous la coupole dégarnie
On verra notre troubadour
Rêver aux tétons de sa mie

Parmi des myopes et des sourds (x2)

Cette moustache de Gaulois
Qui faisait frissonner d'avance
Le fin duvet des frais minois
La couperas-tu sans répugnance ? (x2)
À moins qu'avec la barbichette
En pointe, cela va sans dire
Tu n'aies trouvé l'arme secrète
Pour faire que Margot chavire (x2)

Le bicorne réglementaire
Pour le pourfendeur des cocus
Une devant, une derrière
C'est une fin bien imprévue (x2)
La longue épée des bien-pensants
Que tu leur rentrais dans la gorge
Tu la porteras sur le flanc

Pauvre poète, pauvre Georges(x2)

Adieu, tes vieux copains d'abord
Car pour tenir la queue du poêle
À tes obsèques nationales
Y vont t' chanter le Confiteor (x2)
Et le bon Dieu des malappris
À te voir grossir la cohorte
Des généraux et des nantis
Peut-être fermera sa porte (x2)

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment