Paroles de la chanson La fleur sauvage par Jean-Marie Vivier

Chanson manquante pour "Jean-Marie Vivier" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "La fleur sauvage"

Paroles de la chanson La fleur sauvage par Jean-Marie Vivier

Tu ressembles aux fleurs des jardins
Qui poussent au milieu des allées
Ces fleurs qui ne ressemblent en rien
Aux autres fleurs civilisées
On les piétine et l'on s'en va
Quand il pleut, se mettre à l'abri
Combien de ces fleurs sous nos pas
Se sont brisées pour un oubli ?
Ces fleurs qu'on ne remarque pas
Dans les jardins de notre vie

Tu ressembles aux fleurs des moissons
Qui serpentent au milieu des blés
Quand le vent courbe la chanson
Des épis d'or de nos idées
Un jour tu finiras en gerbe

Sous une machine agricole
Quelqu'un dira "Elle est superbe !"
Toi qui n'étais qu'une herbe folle
Une fleur qu'on ne remarque pas
Dans les champs de blés de nos écoles

Tu ressembles aux fleurs des hivers
Qui n'ont jamais voulu mourir
Elles ont souvent vécu l'enfer
De la neige avant de pâlir
Une simple tache qui bouge
Un accroc dans le manteau blanc
Tu avais les yeux un peu rouges
Des larmes séchées par le vent
Des fleurs qu'on ne remarque pas
Dans les hivers de nos vingt ans

Tu ressembles aux fleurs de mon âge

Quand j'ai voulu mettre en bouquet
En in quarto entre les pages
Racontant mes chagrins secrets
Je t'ai cueillie vers la septembre
Et j'ai fleuri ma boutonnière
J'ai de lumière empli ma chambre
Et j'ai fleuri ma vie entière
(x2)
Une fleur qu'on ne remarque pas
Qu'on aime sans trop savoir y faire

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment