Paroles de la chanson Gare Montparnasse blues par Jean-Marie Vivier

Chanson manquante pour "Jean-Marie Vivier" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Gare Montparnasse blues"

Paroles de la chanson Gare Montparnasse blues par Jean-Marie Vivier

Taxi, vite, gare Montparnasse
Paris défile en plein brouillard
De gare du Nord à tour du Maine
Du bruit partout, arrêt départ
Passé la Seine sans un regard
Fatigue au corps, Granville au cœur
Entrée grandes lignes, merci, au-revoir
Escalator côté départ

Seize heures trente-six, gare Montparnasse
Trois heures d'attente et solitude
Guitare, bagages, cinq francs, consigne
Un Narval bleu, kiosque à journaux
Please, un café noir et sans sucre
Regard perdu parmi la foule
Au bout du rail là-bas, le rêve

D'un train qui se perd dans la mer

Seize heures trente-six, gare Montparnasse
Granville, voie huit, bientôt départ
Reprendre bagages et composter
Première voiture pour être plus près
Sens de la marche pour mieux rêver
Les yeux fermés, pipe allumée
Annonce des gares à supporter
Portières claquées, coups de sifflet

Seize heures trente-six, gare Montparnasse
Paris grisaille déjà s'éloigne
Granville, la mer, bateau rêveur
Déjà les îles dansent dans ma tête
Bientôt le cœur à marée haute
Sur le quai où m'attend l'espoir
Demain, copains au grand café

Vingt heures quatorze, je suis chez moi

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment