Paroles de la chanson Dormir à Vienne par Jean-Marie Vivier

Chanson manquante pour "Jean-Marie Vivier" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Dormir à Vienne"

Paroles de la chanson Dormir à Vienne par Jean-Marie Vivier

S'il faut choisir son cimetière
Et programmer son au-delà
Quand viendra mon heure dernière
Quand s'annoncera mon trépas
Je veux qu'à Vienne l'on m'emmène
Pour me choisir un coin discret
Dans ce jardin où en secret
Mozart rencontre Beethoven

Mourir à Vienne
Et s'endormir comme un enfant
Dormir à Vienne
Dormir à l'ombre des géants

Y a-t-il plus belle manière
De passer son éternité

Que d'écouter jouer Schubert
Dans l'outre-tombe d'à côté ?
Schubert et Mozart quelle aubaine !
Même s'ils jouent tard du clavecin
Peut-on rêver meilleurs voisins
Je veux que l'on m'enterre à Vienne

Mourir à Vienne
Et s'endormir comme un enfant
Dormir à Vienne
Dormir à l'ombre des géants

Tous les soirs une affiche unique
Des répétitions de gala
Beethoven sans cornet acoustique
À ses amis donnant le La
Schubert essuyant ses lunettes
Mozart tenant son violon

Chacun ayant sa partition
Qui oserait prendre la baguette ?

Mourir à Vienne
Et s'endormir comme un enfant
Dormir à Vienne
Dormir à l'ombre des géants

Peut-être aurai-je l'avantage
Si je sais me montrer poli
Tout en devenant leur ami
De pouvoir leur tourner les pages ?
Peut-être aussi, honneur suprême
Qu'à la fin d'un de ces concerts
Je raccompagnerai Schubert ?
Je n'ose y songer tout de même

Mourir à Vienne

Et s'endormir comme un enfant
Dormir à Vienne
Dormir à l'ombre des géants

Quand résonneront les trompettes
Au jour du jugement dernier
Leur musique sera fin prête
Je courrai prendre mon billet
Pour cette divine première
Qu'après avoir tant répété
Donneront pour l'éternité
Mozart, Beethoven et Schubert

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment