Paroles de la chanson Nile (Traduction) par Beyonce

Chanson manquante pour "Beyonce" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Nile (Traduction)"

Paroles de la chanson Nile (Traduction) par Beyonce

[Kendrick Lamar & Beyoncé]
Une fois, j’ai nagé dans le Nil
J’ai nagé tout du long, sans me retourner
Mec, je te jure
Ça m’a détendu(e) quand je l’ai descendu
Je me suis senti(e) délivré(e), comme des oiseaux libérés, maintenant je suis stimulé(e)
Je ne plonge que si mon corps est au top de sa forme
Tous ces courants pourraient me coûter la vie maintenant
Là où le danger me trouve, ça suit les marées
De nombreux kilomètres m’attendent, pourtant je garde toujours ma cadence
Elle a dit


[Beyoncé]
Hé, mon pote, où tu vas ?
Je me demande comment savoir si je suis toujours en mouvement
Tu as l’air constant ; j’ai l’air constant
Ces courants pourraient m’emmener loin, vers l’océan

[Kendrick Lamar]
Je me suis dit que je si plongeais dedans sans prendre la précaution d’avoir un gilet de survie
Alors je m’immergerais jusqu’à l’épuisement et je suis du genre qui se noie
La taille à quatre mètres de profondeur ; les sens à quarante
J’ai l’impression on est quatre en moi Feel like there's four of me


[Kendrick Lamar & Beyoncé]
Une fois, j’ai nagé dans le Nil (Une fois, j’ai nagé dans le Nil)
J’ai nagé tout du long, sans me retourner
Mec, je te jure (Je te jure)
Ça m’a détendu(e) quand je l’ai descendu (Quand je l’ai descendu)
Je me suis senti(e) délivré(e), comme des oiseaux libérés, maintenant je suis stimulé(e) (Stimulé(e))
Je ne plonge que si mon corps est au top de sa forme (Stimulé(e), stimulé(e) maintenant)
Tous ces courants pourraient me coûter la vie maintenant (Maintenant, maintenant)
Là où le danger me trouve, ça suit les marées (Ça suit les marées)
De nombreux kilomètres m’attendent, pourtant je garde toujours ma cadence

C’est bien

[Beyoncé]
Le Nil est entré dans mon corps
Regarde mon physique, je suis si exotique
Plus sombre est la baie, plus doux est le fruit
Plus profonde est la plaie, plus profondes sont les racines
Une Nubienne imbibée de marron, je me prélasse et me détends
Je ne tends pas à l’éternelle jeunesse, j’ai dit que je me noyais dedans

[Kendrick Lamar & Beyoncé]
Je suis dans le déni, profondément dans le déni
Je suis dans le Nil, profondément dans le déni,


[Kendrick Lamar]
C’est bien

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Beyonce