Paroles de la chanson Pain D'épices par Anton Serra

Chanson manquante pour "Anton Serra" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Pain D'épices"

Paroles de la chanson Pain D'épices par Anton Serra

[Lucio Bukowski]
Authentique comme le nikoumouk, j’suis pas d'passage comme un touriste
Recouvre plusieurs générations, appelle-moi chat hindouiste
J’suis pas d’ces pauvres pigeons qui raquent un feat
Place un kick, bam-bim, j’mâche un beat et crache un hit
Yo, lâche le mic' avant que j’rase le site
Vite, tasse ton shit avant que j’tache la suite
Que j’taze ta fuite ou bien que j’gâche ta cuite
Tu rages, ben oui, te clashe et puis m’arrache facile
Les suiveurs sourient quand le roi sourit

J’brise des égos d’rappeurs comme du bois pourri
Lucio Serra, un peu d'couleur face à ta clique placide
Vraie qu'en surface comme une poitrine en Floride
J’écris des chefs-d’œuvre, ils font du son d’gova
Tout l’monde te refoule, t’es pire qu’un témoin de Jéhovah
Ton avenir dans l’rap n’est qu’une tranche de pain rassis
Aucun futur comme la carte "donneur d’organes" de Kadhafi
Au fond j’dois être une sorte de matador
Je n’pratique pas l’clash, mais plutôt la mise à mort
J’découpe les mesures à la machette, c’est ma prose Masaï

T’as perdu la guerre et les 69 batailles
Vous n’êtes pas d’taille, même avec 80 couz'
Aucune concurrence, on est les Bulls en 92
Anto-Bukowski-Oster Lapwass, le beat et la rime
Comme un DA d’Universal, on vient maquer ta team
Maquetter tranquille et puis racketter ta ville
En kicker les scènes en attendant qu’les tournées m’habillent
T’as rien d’invincible, j’te bute plusieurs fois comme le Buddha
On t’met des pêches, tu reviens quand même #Rihanna
Comme Pippen dans un tournoi de benjamins je pète le score
J’ai la meilleure came, les autres épiciers baissent le store

Dans cinq ans, j’écrirai les textes de MF Doom
Ma musique s’infiltre un peu partout comme Eugène Tooms
Connard, je fume à peu près tout c’qui sort
J'n'ai pas d'label : je n’suis pas un poulet mort
Les maisons d'disques ont fermé la porte, je l'ai crochetée
Tristounet comme une demande de mariage rejetée
Je suis le bond de l'Âge de Pierre à l'acierie
J'n'ai pas d'muse, les leurs commandent des Daïquiris
Les rappeurs viennent jeter l’éponge, c'est-à-dire qu’ils
Nettoieront derrière moi, comme des dames pipi

[Anton Serra]
Vous devez kiffer, apprécier le précis et la façon de chanter

Dans l’rap, on a d’la bouteille, les MC sont décantés
Enchanté, moi c’est Anton Serra, à fond sur l’chantier
Toujours le casque sur la tête, des tongs de sécurité
À l’ancienne, sur cassette mais j’suis passé aux CD
Et tu feras une drôle de tête quand j’te passerai mon CV
Un pélo comme Le Myster devant l'rap qu’a évolué
Il lui dira : "Mais nique ta sœur, car tous tes sons sont pollués !"
Classique, ne pas rester placide, MC en plastique
Comme Bertrand, va t’faire un garrot ou jouer à l’élastique
Emmerdant, le contenu d’ton disque pour un prix horrible

A priori, ta vie est triste comme un frigo vide
Tu parles de BM, d'tremper ton choco BN
T’as pas d’ticket pour rentrer : va user tes semelles TN
Sale mytho, comme Mélanie, prends donc un Palmito
On peut plus rien pour toi, allez appelle tous les hôpitaux
S.O.K. : c’est une patate d'Fédor Emelianenko
Tout droit venu d’L.Y.O., Nadir, Missak et Kacem, Lucio
Avec nous y’a beaucoup d’gens, Zéro Pointé, C.D.K.
On veut croquer dans l’pain d’épices, comme Prosper on fait des parts
On a pas besoin du plan des pistes, dans l’tandoori le plein d'épices
Quand elles nous font tout plein de kiss

Tous vos sourires ont l'teint de pisse
J’dis aux Peace And Love : "Rest In Peace", puisqu’ils
Rackettent passivement sur la Presqu'île
L'hippie t'en as ras l'bol du chant des Krispies
T’es crispé, oh quelle tristesse
Ils sont trop forts, c’est c'qu’ils s’disent, derrière leurs mots de p'tites pestes
Les jaloux, j’allais justement en parler
Qu’ils se tiennent tous à carreaux, j’allais justement en carreler
À ceux qui pensent que pour la langue française, l’argot c’est d’la hagra
Ceux qui veulent nous voir trimer à Carglass ou Régal Glace
J’ai dressé mon majeur en les laissant sur l’carrelage
Le temps a bien changé, les têtes blondes ont bruni comme Carla

Tu veux du good ? C’est par là, Astus et Douz
Préparent l'acrylon et lacrymo, la criminalité écrit là
Que de la gueule, écarte-la, accent lyonnais 100 %
Les mecs esquivent le parterre, qui s’font bouler à cent pourtant
Pas d’caisse affriolante, moi tant qu'j'ai mes partenaires
Du A.K.H. dans le poste et l’escabot sur l'Partner
Quand j'bloque sur T.R.A.K et ces lettrages de toute sorte
J’attends patiemment que le reste du crew sorte

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment