Paroles de la chanson Les bruits de la ville par Voyou

Auteurs: Thibaud Vanhooland

Compositeurs: Thibaud Vanhooland

Editeurs: Entreprise & Abat Jour Records

Chanson manquante pour "Voyou" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Les bruits de la ville"

Paroles de la chanson Les bruits de la ville par Voyou

Tu verras c'est ta chance
Les gens viennent ici et tout recommence
Au milieu des bruits de la ville
Toi t'arrivais toute timide
Perdue dans le décor
Le cœur à l'air et les yeux qui dévorent
Toutes les saveurs de la ville
Qui t'appelaient entre ses lignes

Solides et sans pitié
Les passants s'amassaient dans ses allées
S'élançant comme une rivière
Pressée de rejoindre son cœur

Tu te lances et d'un bond
Tu te fonds dans la foule

Qui te balade au hasard
Comme une plume en plein blizzard
Si loin que d'un coup tu t'affoles
Tu sens tes pieds quitter le sol
Et ton esprit qui s'envole

Tout va si vite autour de ton corps
Le bruit des couleurs
Tout se mélange et ton cœur se soulève encore
Quand tes yeux se ferment

Seul
Au petit matin
Comme un marin sur une plage
Déposé la par une vague
On t'avait retrouvé
Ton petit corps encore ankylosé
Mais lavé de toute innocence

Prêt à retourner dans la danse

Tu entends l'avalanche
D'une armée d'âmes affairées qui s'élance
En faisant vibrer tout ton corps
Pourvu que cette fois tu t'en sortes

Tu te lances et d'un bond
Tu te fonds dans la foule
Qui te balade au hasard
Comme une plume en plein blizzard
Si loin que d'un coup tu t'affoles
Tu sens tes pieds quitter le sol
Et ton esprit qui s'envole

Tout va si vite autour de ton corps
Le bruit des couleurs
Tout se mélange et ton cœur se soulève encore

Quand tes yeux se ferment
Dans ce dédale sans aucun repaire
T'es comme un têtard
Égaré au beau milieu d'une barrière de corail
Et dans ses entrailles la ville nous avale et toi tu dérailles
Oh toi tu dérailles

Tout va si vite autour de ton corps
Le bruit des couleurs
Tout se mélange et ton cœur se soulève encore
Quand tes yeux se ferment
Dans ce dédale sans aucun repaire
T'es comme un têtard
Égaré au beau milieu d'une barrière de corail
Et dans ses entrailles la ville nous avale
Et toi tu dérailles
Pris dans la spirale

T'as sorti les voiles
Prêt pour la bataille

Tu verras c'est ta chance
Les gens viennent ici et tout recommence
Au milieu des bruits de la ville
Toi t'arrivais toute timide
Perdue dans le décor
Le cœur à l'air et les yeux qui dévorent
Toutes les saveurs de la ville
Qui t'appelaient entre ses lignes
Qui t'appelaient entre ses lignes

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Voyou