Paroles de la chanson Profil par VII

Chanson manquante pour "VII" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Profil"

Paroles de la chanson Profil par VII

[VII]
J'ai la physionomie du nombre, le mental de l'ennemi
La bonhomie des guillotines, joyeux comme un fusil à pompe
Poto, j'parle aux prolos, pas aux jeunes cadres dynamiques
Quand j'entame un solo ça sent la poudre à dynamite
J'habite une planète où le rêve est indispensable
Devenir simplement poète pour envisager l'impensable
Et puis je puise un peu dans mes racines
La vraie passion de la France, c'est pas le foot mais le racisme

Hier encore c'était hardcore, on avait l'étoile de David
Regarde Robert Ménard sera bientôt maire de ta ville
Moi j'reste avide de connaissance et de partage
Pour se lancer dans la vie, tu sais mon vieux il n'y a pas d'âge
Une carte postale de Zapata en marque-page
Les journées sont maussades, tant mieux sinon j'fais un peu tâche
Ce monde est creux, [?] sont tellement cons
Que moi je m'amuse un peu une arme à feu sous le menton
Comme un chimpanzé en hiver, j'attends patiemment Décembre
J'profite avant la mise en bière ou la dispersion de mes cendres
Réminiscence adolescente, pas la meilleure époque

Moi j'ai remonté la pente des rasoirs dans les Reeboks
Et du palais à l’assemblée on prétend qu'on est tous égaux
Va dire aux gamins de Calais qu'au bord de la mer tout est beau
Honnête avec moi-même c'est déjà pas si mal que ça
Fais profil bas on dormira tous un jour sous des chrysanthèmes

Profil
On est impliqués dans les textes
Profil
Mais le rap n'est pas là pour les cervelles passives
Profil
Impliqués dans nos gestes

Profil
Le rap est dead uniquement sur vos stations FM

[Ywill]
Merci pour l'invit' VII, le temps d'un feat on est refaits
Balance un beat et je renais tant qu'il m'est permis de rêver
On nous endort entre JT, shit et litres de res-biè
Mais j'ai toujours L'art de la guerre en guise de livre de chevet
Tombé dans la marmite en 1982
On est jamais le même après s'être fait marquer par un bleu
Quand un policier te frappe, c'est l'Etat français qui te parle
Regarde-toi bien, t'iras pas bien loin avec la gueule que t'as

On voudrait que je m’apitoie et vois leur vie comme un calvaire
A c'que j'sache ce taf de merde on les a pas forcé à le faire
A savoir garder la paix, et ce, armé jusqu'aux dents
Matraquer des étudiants et aller rafler du migrant
Les illusions battent de l'aile, le temps est passé si vite
Même un pacifique te dit que la non violence a ses limites
Est-ce moi qui ai eu la berlue ou il n'y a plus qu'amertume ?
Désespéré, même l'espoir est moins wanted qu'un chat perdu
Quant aux regrets, avec des si t'es vite déçu
Je m'oriente les yeux fermés à l'aide des signes que j'ai reçus

Là je n'parle pas de prophétie mais de mon instinct d'être humain
Qui m'dit que les pires choses ont un début lorsque les bonnes ont une fin
J'ai vu Jordan dunker, le taux de chômage jumper
En un tour de bras le monde se faire Donald Trumper
Mégalomane et narcissique, constate l'état critique
Rouge sang, avec des si les bombes ne seraient qu'acryliques

Profil
On est impliqués dans les textes
Profil
Mais le rap n'est pas là pour les cervelles passives
Profil

Impliqués dans nos gestes
Profil
Le rap est dead uniquement sur vos stations FM

[Ywill]
Le rap n'est pas là pour les cervelles passives
Le monde se montre hostile si t'as pas le bon profil
Dis-moi ce que deviendront nos vies si à vie nous restons dociles ?
C'était Ywill

VII, Ywill
Vas-y je te laisse imaginer la suite
Nos CDs méconnus un jour deviendront des classiques

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment