Paroles de la chanson Profil Noir par Sole The Jazzy Rapper

Chanson manquante pour "Sole The Jazzy Rapper" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Profil Noir"

Paroles de la chanson Profil Noir par Sole The Jazzy Rapper

PROFIL NOIR
GIVE ME THE FLOWERS WHILE I CAN STILL SMELL THEM
GIVE ME THE FLOWERS, BEFORE I’M BURRIED WITH THEM
MAKE THE RIGHT CHOICE

Le monde va mal, ça ce n’est plus une nouvelle
Prière matinale, avant de brancher Facebook FM ;
J’y vois des fennecs, des profils noirs
Des conflits parfois avec les statuts funèbres
Donc Je me débranche…
Conscient, Je préfère embrasser femme et enfants
C’est la vie qui se rappelle aux gens
Et elle n’est qu’une suite de moments
C’est à nous d’en tirer le meilleur

Avant notre dernière heure
Entre Deuil, douleur / Apprentissage, joie
La difficulté est que tout çà
Se passe dans un laps de temps qu’aucun de nous maitrise
Nous ne sommes que des hommes imbus de matière grise
Non des Dieux – Bon Dieu – pardonne leur, il y a eu méprise
Alors c’est quoi ton but, cousin ?
Moi, J’ai trouvé le mien
Écrire le texte qui sera lu le jour de mon départ
Par mes fils – appelle çà mon héritage
Je voudrais en faire des hommes de bonne foi
Être un bon père dans leurs souvenirs, leur faire comprendre une bonne foi
Qu’il est bon de faire / le bien - d’avoir de bonnes valeurs, les suivre c’est primordial

Je veux leur léguer cet arsenal / pour mener cette guerre qu’est la vie
La vie ? Elle flirte avec la mort avant de l’accueillir dans son lit
Donc pendant qu’elle se met bien, arrêtons de faire de l’hors-piste
Refusons toutes formes de projets sordides

Je vois des profils noirs / des statuts hâtifs
La cause, être les 1ers à faire le buzz
Ce monde va mal, çà ce n’est plus une nouvelle
Médias sociaux FM, conseil de Denzel
Coupe la chaine, pleure en silence
La dignité pour eux là-haut, dernière des récompenses
A ceux qui sont partis en 2016


Si j’calcule / 2017 allongent la liste des disparus
Parmi lesquels des départs surprises
Il a fallu que j’écrive pour les familles les ayant appris
Sur Facebook par un profil Noir
Génération Buzz à la dérive
Qu’est qui nous arrive ?
Quand je partirai, Je vous prie
N’oubliez pas mon testament audio
Je demande 48h de sursis
Sans informer mes proches sur réseaux sociaux
Et si ça vous démange postez tous
Une photo de moi micro en main / Que mes p’tits pousses
Retiennent qu’une vie de bonheur au quotidien
Est accessible / Vivre passionnément me la rendu possible

La vie est grâce
La mort est une maitresse
Enseigne l’humilité
En dévoilant notre faiblesse
A vos proches vivants, donnez des fleurs comme gestuelle d’amour
N’attendez pas qu’ils meurent / pour courir l’annoncer partout
La faucheuse elle marque son territoire
DIRE AU REVOIR à un être cher
Est Devenu phénomène de foire
A l’opposé une famille en pleurs
Entorse à ma règle, hommage à toi / Petit Mémé
Au son de ma voix / avec les anges là-haut tu danses
Je raconte tes belles histoires / à toute ta descendance

C’est en pleine nuit que j’ai appris ton départ
Un coup de fil, mille fois meilleur que si j’avais vu

Un profil noir / des statuts hâtifs
La cause, Etre les premiers à faire le buzz
Ce monde va mal, çà ce n’est plus une nouvelle
Médias sociaux FM, écoute le conseil de Denzel
Brise la chaine, pleure en silence
La dignité pour nos disparus, dernière des récompenses
Aux malheureuses victimes de notre société décadente

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment