Paroles de la chanson Natché par Roms

Chanson manquante pour "Roms" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Natché"

Paroles de la chanson Natché par Roms

Ce matin, j'me suis levé yeux fermés, pour la yaveu, j'y vais
Une nuit, tu réclamais à m'voir, pourtant j'suis sûr qu'c'était toi qu'j'avais vue
Tête devant mur en béton ce soir c'keuf que j'étais
J't'ai attrapé très fort ce soir là pour t'montrer qu'je t'ai
Bébé, des efforts j'pourrais en faire la mâchoire serrée comme [?]
Mes potes grandit vite des [?], ils sont trop p'tits pour eux
Fuck, j'veux pas d'une conne, un mioche, un chien, un métier pourri
J'lui ai dit qu'j'la lâcherai pour le biff, elle croyait qu'c'était pour rire


Natché sous un grand blazer, joint au bec voit les grands dépasser
Finir dans son lit sans trop d'plaisir, fait l'amour comme s'il était blasé
Tu veux m'faire, fais le milli', mes natchés sont d'jà morts mais vifs
Sans argent, tu m'évitais, maintenant mes lunettes sont fumées comme mes vitres
Natché sous un grand blazer, joint au bec voit les grands dépasser
Finir dans son lit sans trop d'plaisir, fait l'amour comme s'il était blasé
Tu veux m'faire, fais le milli', mes natchés sont d'jà morts mais vifs
Sans argent, tu m'évitais, maintenant mes lunettes sont fumées comme mes vitres


J'ai grandi, fini d'me ler-bran, d'un coin d'l'œil, ils m'ont vu célèbre
Ils ont voulu m'casser les bras, pourtant j'suis sûr qu'c'était mes bros
J'dilue dans une p'tite bouteille, ce mélange me transforme, ce produit, j'me sens fort
J'ouvre les yeux dans une ruelle sombre, j'vois leurs silhouettes sans formes
Cœur dans un chantier d'ciment, dans la rue, pas d'sentiments
L'humain prêt à faire les pires trucs, c'est hallucinant
L'amour du eh eh eh, l'amour du papier
La vie c'est hard comme quand j'la mets dans l'cul, juste après j'vais m'rhabiller

Natché sous un grand blazer, joint au bec voit les grands dépasser

Finir dans son lit sans trop d'plaisir, faire l'amour comme s'il était blasé
Tu veux m'faire, fais le milli', mes natchés sont d'jà morts mais vifs
Sans argent, tu m'évitais, maintenant mes lunettes sont fumées comme mes vitres
Natché sous un grand blazer, joint au bec voit les grands dépasser
Finir dans son lit sans trop d'plaisir, faire l'amour comme s'il était blasé
Tu veux m'faire, fais le milli', mes natchés sont d'jà morts mais vifs
Sans argent, tu m'évitais, maintenant mes lunettes sont fumées comme mes vitres

L'amour du eh eh eh
Humain

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment