Paroles de la chanson Spectateurs de nos Vies par PRT Crew

Chanson manquante pour "PRT Crew" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Spectateurs de nos Vies"

Paroles de la chanson Spectateurs de nos Vies par PRT Crew

[Max]
Etrange être isolé, verrouillez sa camisole
Étanchéifiez son âme, on veut qu’il aille à l’école !
Nettoyage du cerveau face à la télévision
Visions et désillusions et sa touche d’intimidation
Education tyrannique, on veut qu’ils ne pensent qu’au fric
Une société Titanic, pour que certains amassent les briques
Laissant couler face aux coûts les entreprises qui l’méritaient pas
Moi j’leur propose quelques bons coups et puis un bon coup d’état
On ne vit plus qu’à notre perte pour ne perdre que nos vies

Alors allons fumer d’la verte jusqu’à en tituber la nuit
La nuisance de l’adolescence dans notre beau pays de France
Est la plus grande de nos forces. Allons enfants de la démence!
Le jour de gloire est arrivé, les nuits d’espoirs sont dépassées
Nous récupérons le présent, nous représentons le futur
Vous êtes des passés dans le temps, on vient effacer vos ratures
Le jour de gloire est arrivé, enfin la jeunesse s’est levée !

[Ben]
Tu rêves de rien glander, pendant qu'se remplit ton porte-monnaie

De flamber tranquille au soleil, d'avoir la planète à tes pieds
Mais tout ça n'est qu'un rêve cultivé par ta télévision
Qui plutôt que t'instruire, entretient ta désinformation
Sous prétexte de distraire, te transforme en fait en mouton
Là où les parlementaires, canalisent la population
Car si les politiques nous expliquaient leurs projets noir sur blanc
Sur l'banc des accusés, du doigt nous pointerions ces gens :
Dirigeants que l'argent dirige, autorisent les vendeurs de tiges
Mais condamnent les vendeurs de cess', en nous donnant pour seul prétexte

Que la weed détruit nos neurones, tandis qu'entretenir les cirrhoses
Des alcooliques du bar du coin, ne les gênent pas au plus haut point
Je les accuse donc tous, eux et leurs lobbys de santé publique
De n'voir en leur population que des tableaux de statistiques
Qui chaque jour leur permettront d’amasser bien plus de fric
Mais c'est ça mon frère, ouais, c'est ça qu'ils appellent politique

[Max]
La verte t’obsède, t’offre des pensées obscènes
Observe : le globe saigne, et cède à notre règne

L’eau saine n’est plus celle qui coule dans la seine
Décèdes et acceptes tu baignes dans la secte
Au bord du précipice du vice, tu sors, tu presses, tu tires, tu vises
Et réfléchis trop tard, ta vie fléchie, connard !
La peine qui circule dans tes veines malsaines
Assassine ta rétine, il n’y a plus qu’la résine que t’achètes et que tu estimes
Pas un centime pour le clochard du coin, stonard du joint
N’est pas gentil avec les zonards qui ont faim
L’bavoir est plein, va voir l’bassin d’richesse
Dans l’quel tu t’noies, et sans label, crois moi
Quand tu pleures j’en ris, quand tu t’meurs j’t’envie

Mon humeur tremble si je m’attarde sur toi
Le cafard m’angoisse, le pétard me lasse
Sur ces taffes j’me casse, allez fouetter d’autres taches

[Ben]
Il fallait s’y attendre, partout les débiles nous cernent !
Abrutir la populace en espérant qu’elle vous serve
Lui a fait perdre toute morale qu’elle avait peut être en réserve
A s’demander si aujourd’hui même les politiques la conservent..
Manifestations homophobes où le bon sens était proscrit
C'est le mariage de leurs aïeux qui aurait du être interdit !

Impossible à mettre en oeuvre, mais ça aurait peut être permis
De mettre un terme à la connerie que l'on voit partout aujourd'hui..
Enseignants pointés du doigt, pourtant ils leur avaient bien dit
Qu'être le meilleur sur Fifa ça n'permet pas d'gagner sa vie !
Ce sont les seuls responsables de leur bel échec scolaire
Incapables de se mettre en cause, alors ils se mettent en colère
Incapables d'écrire français mais ils se clament nationalistes
Font la guerre aux immigrés même à ceux les plus élitistes
Chômeurs au RSA n'apportant en France que de la haine

La nuit rêvent qu'ils s'en sortent et passent leurs journées sur PSN..
Vos idoles de la télé ne sont que des débiles profonds
Les journalistes du JT ne vous prennent que pour des cons
Ris donc des ch'tis à Las Vegas, va te murger jeune René Charles
Oublie les p'tits des favelas, qui meurt chaque jour sans qu'on en parle
Votre superficialité ne vous aidera pas face à la vie
Donc redescendez sur Terre, vous êtes loin d’être des génies !
Vous qui prêchez la bonne parole dans la médiocrité
Quand vous nous critiquez, ça nous rassure de ne pas vous ressembler..

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment