Paroles de la chanson A Fleur de Prose par PRT Crew

Chanson manquante pour "PRT Crew" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "A Fleur de Prose"

Paroles de la chanson A Fleur de Prose par PRT Crew

Lorsque la lumière disparaît, les réverbères s’allument
Le monde s’endort à c’qu’il paraît, mais moi j’aiguise ma plume
J’file dans le vice, j’assume, même si ma vie s’consume
C’est l’artifice, la lune j’la vise, mais m’fais bouffer par mon amertume
Le coeur lourd comme une enclume, je parcours le ciel
J’me rends sourd avec tout c’que j’fume, et m’crame les ailes
Les astres épellent le visage des dames que j’aime
Les âmes des êtres s’écartent des rêves que l’on nous entame

C’est l’histoire infâme du calme de la société
Dérisoire aux r'gards des personnes ancrées pour l’éternité
Recréer le passé en tuant nos présents embellissant son aspect
On s’fait piéger par le silence qu’on n’cesse de nous faire oublier
Esclavage implicite au paysage angélique
Aussi propre qu’une défonce démoniaque aux vapeurs d’ammoniaque
J’prends mon Bic, crame une batte, nostalgique devant l’mic
Enferme mes textes dans des cages où les barreaux restent les lignes de mes pages

Notre heure est passée, puisque nos coeurs sont brisés

On s’est cassés, emprisonnés dans nos passés, on s’est fait piégés par l’impasse
Et tout c’qui tassait notre manque, c’est tout c’qui blindait votre banque
Flouz’ et putes détruisent ma bande, et tous aliénés se demandent
Mais où est partie ma joie d’vivre? J’ai l’mal de cœur, mate la rancœur
J’finis joyeux que quand j’suis ivre, teint pâle, sueurs, rate le bonheur
Aveuglé par le sang, dans ce pays les borgnes sont rois
Quand ouvrir les yeux est blessant, vivront vieux ceux qui en ont froid
La science avance à grands pas, ensemence les pires poisons
Oui le silence ne rompt pas, la malchance leur donne raison

Les gens avalent leurs cachets, leurs mensonges et trahisons
Les gendarmes sont des bergers et nous, leur troupeau de moutons
Toutes nos paroles se brisent contre leur pare-chocs de biff’
Loupe l’avenir dans l’pare-brise quand c’est l’rétro qu’tu vises
Le vice, le sexe, la tise attisent le pire inceste
Quand l’histoire les baise, ses propres fils s’en plaignent

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment