Paroles de la chanson Geindre par Pigalle

Chanson manquante pour "Pigalle" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Geindre"

Paroles de la chanson Geindre par Pigalle

Dès le matin devant le café quotidien
Il pleure ses malheurs au barman du coin
En dehors de ses propres déboires
Il fait le catalogue des injustices du terroir

Le sucre fondu, il évoque toutes les misères du monde
Alors elle lui prends doucement la main
Lui dit droit dans les yeux
Que c'est bien trop peu
Que de se plaindre, de geindre
Elle lui dit ....
Soit autre chose mon cœoeur, que spectateur

Vivre est un cul de sac hypocondriaque
Anonne-t-il devant son petit armagnac

Comment digérer le midi quand on se dit
Qu'à l'autre bout de la terre, on se cale d'un seul grain de riz

Mais sa serviette n'éponge, dit-il, pas ses dettes
Alors elle lui prends doucement la main
Lui dit droit dans les yeux
Que c'est bien trop peu
Que de se plaindre, de geindre
Soit autre chose mon cœoeur, que spectateur

Le pyjama ne stoppe pas les tracas
Maugréer au lit horizontalise les soucis
Tête dans l'oreiller, les yeux au plafond
Il déplore l'état des haies que sautent les moutons


Fallait-il naître ? s'interroge-t-il.
Alors elle lui prends doucement la main
Lui dit droit dans les yeux
Que c'est bien trop peu
Que de se plaindre, de geindre
Soit autre chose mon cœoeur, que spectateur.

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment