Paroles de la chanson Insomnie par Népal

Chanson manquante pour "Népal" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Insomnie"

Paroles de la chanson Insomnie par Népal

Obéir au braqueur c’est s’assurer d’prendre un coup d’crosse, ma le-gueu. Mais la question c’est : est-ce que t’es chaud d’tenter la balle dans la tête ?

On s’en bat les steaks de faire des punchlines
Si t’as rien capté au diez ma le-geu, c’est même mieux
On pose pas des mines on mets des touchdown
Et fi dar, on tré-ren dès que s’met à ter-mon l’sunshine
Code de l’honneur variable, gava malléable
La vie, ses aléas t’amèneront vers le Démon
Spankbang ouvert, navigation privée sur l’tec
Un mouvement suspect *bang bang* poubelle
J’en ai rien à battre de faire des texte propres (rwhooo)

C’est devenu cilfa gro y’a que des escrocs (ah ouais ?)
J’vais cloner Contrôla, ça f’ra une exclu et des excuses
Si tu voulais récupérer ton ex-go
Me remercie pas mino, c’est mieux tu prépares la suite
Tout ça c’est bre-som comme dans la tête à Despo
J’suis même trop dedans pour utiliser l’comparatif
Elle ta péfra la weed mais tu fais cevi t’es despi donc
On s'en bat les steaks de faire des textes crus
Car aujourd’hui c’est les gens pieux qu’on exclu, nan ?
Archi la flemme de level up ses vertus
Quand tu vois qu’des ??? level up leurs vies avec une ???, nan ?

L’insomnie m’a rendu bizarre, l’impression d’sentir le mal-être de tous les gens qui passent
À la base, j’suis un gentil gars, mais j’crois qu’le sur-place m’a rendu paz
J’guette les fe-meus et les tes-traî comme un diksa
En un regard, une destinée peut partir en vrille
J’ai l’impression qu’ils troquent leurs pupilles contre des plaques d’égout
Cousin c’est morbide, j’ai envie d’fumer un Apple Store
Mais j’me contenterai d’hacker Logic
Et tout les soirs, fœtus sous l’imperméable
J’fume des clopes, j’graille plus d'céréales
L’insomnie m’a rendu chelou mais j’crois bien qu’j’aime ça J'continue d’voir le de-mon comme il est pas, ma le-gueu c’est


L’insomnie m’a rendu bizarre
Pour le monde à l’envers, j’me suis pris un visa
On s’ressemble tous, j’distingue plus les visages
Tous les mirages disparaissent dans la nuit noire
L’insomnie m’a rendu bizarre
Pour le monde à l’envers, j’me suis pris un visa
On s’re, on s'ressemble tous, plus les, plus les visages
Tous les, tous les mirages dispa, disparaissent la nuit noire

Ché-mar dans la ville, sous insomnie
Slide dans la ville, sous insomnie

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment