Paroles de la chanson Crepuscule par Nana Mouskouri

Paroles de Veronique RIVIERE
Musique de Veronique RIVIERE
© UNIVERSAL MUSIC PUBLISHING

Chanson manquante pour "Nana Mouskouri" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Crepuscule"

Paroles de la chanson Crepuscule par Nana Mouskouri

Sanguine et lente
L'orange doucement
Amorce la descente
Soleil couchant
Le ciel s'effondre
Et quand vient la pénombre
On voit danser des ombres
Au beau milieu des champs
Chaque soir, c'est la fin du monde
A l'heure où le jour tombe
A l'horizon... Comme un soldat de plomb
Et moi qui suis née dans la ville
Où l'on ne lève plus le nez
Moi qui ai grandi dans la ville
Je découvre l'immensité
Et la cité en majuscule

Me semble soudain ridicule
Quand la terre capitule
Devant un nouveau crépuscule

Ecorchées vives
Par la nuit assassine
Les couleurs se ravivent
Et puis déclinent
Quand elles s'effacent
Quand elles cèdent leur place
L'obscurité menace
Et la nature s'incline
Chaque soir, c'est la fin du monde
Quand la lumière inonde
Les environs... De ses derniers rayons
Et moi qui suis née dans la ville
Où l'on ne lève plus le nez
Moi qui ai grandi dans la ville

Je découvre l'immensité
Et la cité en majuscule
Me semble soudain ridicule
Quand la terre capitule
Devant un nouveau crépuscule
Quand la terre capitule
Devant un nouveau crépuscule

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Nana Mouskouri