Paroles de la chanson MPC par Luv Resval

Chanson manquante pour "Luv Resval" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "MPC"

Paroles de la chanson MPC par Luv Resval

Han yeah

Et j'me rappelle, qu’j'étais grave en chien, le bruit d'la rue, l’odeur du shit sur l'banc des anciens
Et j'sais même plus si j'me sens mal ou si j'me sens bien mais comme un pantin, elle s'agrippe à mon engin
Bagarres pétées, même des embrouilles pour des pépètes
Des clochards qui veulent cer-per et des shlags qui jouent les Zepek'
Des grands, des gars qui m'détestent, ils font tous des clashs de kekettes
C’est pas l’effet du shit, chérie, c'est juste l’histoire qui s'répète

J'voulais juste prendre du pouvoir, j'voulais juste prendre du galon
J’veux une caisse pour la mama ou refaire tout son salon
J'ai plein d'idées dans cavité, j'sais, qu'j'ai la tête habitée
Personne pour me guider maintenant qu'Sheitan voudrait feater
J'rêvais d'pull up dans la teuf là où personne voulait m'inviter
J'me sens con comme ton père quand ta mère venait d'le quitter
Et faut qu'ma peine se cache, j'appelle le sage
Des Galsen qui m'ramènent des lamelles de hasch'
Et puis, j'm'enfume pour oublier, j'ai plus grand chose à oublier
T'es trop perché, maintenant, c'est l'heure, va roupiller comme les grenades dégoupillées

Ils font des plans pour nous piller mais pour Zelda, j'ai mon épée, j'ai l'bouclier
Peu de différences quand j'remonte ou bien quand j'atterris, j'vois les haineux traîner autour comme des bactéries
J'l'apprécie mais si elle savait qu'j'avais quatre chéries
Quatre séries d'sirop dans la tasse, chérie, ça t'fait rire
Glace chérie dans la tasse, baby, couleur raspberry
J'vois des ???, chérie, mais j'suis toujours pas guéri
???, j'mets des claques terribles, sirop d'Amérique, ???
J'meurs comme une étoile sur ton BlackBerry pas terrible
Connor Sarah, eh, tu m'rends mal avec le bonheur, bon débarras, han

J'vois les keufs, j'entends des cri, j'entends des "akha" mais moi, j'étais pas là, moi, j'voulais voir les seufs à Clara
Toujours sous l'eau, j'fais la monnaie, toujours sous l'eau
Et moi, demain, j's'rai pas là car moi, demain, j'pars au boulot
Malheur dans les parages, j'prends la bouteille, j'bois au goulot
Toujours sous l'eau, j'fais la monnaie, toujours sous l'eau
J'suis trop rapide, gros, j'suis comme Flash en plein déplacement
Négro, j'sais qu't'as peur qu'on voit mon blase en tête du classement
Comme Ronaldo, regarde mes jambes envoyer l'passement
Maintenant qu't'es à terre, c'est dans ta tête que vient l'écrasement

Ta maman pleure, si elle savait qu'tu faisais que ça, que son fiston chéri s'rait prêt à s'flinguer pour des pes-sa
J'suis pas humain, négro, la mort remplit mon que-sa, l'argent, je sais qu'tu veux ça et pour ça, tu f'ras du le-sa (hein)
J'démarre le processeur, Luv Resval le professeur
J'peux pas t'écouter parler d'pétasses car j'aime trop mes sœurs
J'regarde mes p'tits frères, j'me dis qu'on a gaffé, ils crament dans la minute donc ça sert plus à rien d'les baffer, han
J'ai créé un monstre, mon Dieu, Resval, mais qu'est-c'que t'as fait ?
T'invoques le feu, maintenant, ton âme est noire comme verre de café
J'suis comme un cuistot quand j'mélange les biftons

J'suis comme Méphisto quand j'envoie mes fistons
Autour de ???, la chance rebondit comme ricochets, eh
Et tu t'sens con maintenant, c'est pas pour rien qu'on bossait, nan
J'en voulais pas, je crachais d'ssus, j'lui faisais des procès
J'pensais qu'j'étais bien mais on s'lasse toujours de c'qu'on possède
Et nique les maths, de toute façon, j'vais jamais retenir
J'ai vu mes amis s'en aller et jamais revenir
Allô Satan ? T'es juste devant, je sais qu'tu veux venir
J'sais qu'tu penses au cash à mort, à tout c'qu'on pourrait devenir
Fuir aux quatre coins du monde, acheter ta canette

T'iras pas loin, t'auras toujours les deux pieds sur ta planète
J'vois qu'tu laisses des commentaires pendant qu'j'sirote dans ma navette
J'accélère, j'te laisse au sol avec les gens qui frottent la bavette
J'arrive comme Megatron, noir pisto-blaster
Magie noire, ma musique touche plus d'enfants qu'un jeune pasteur
Cauchemars dans la nuit, maman s'demande c'que j'fais à c't'heure
Ni brevet, ni bac mais j'rappe comme si j'avais trois Masters

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment