Paroles de la chanson Bazar par Ladea

Chanson manquante pour "Ladea" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Bazar"

Paroles de la chanson Bazar par Ladea

Yeah !

J'réfléchis beaucoup trop et j'me fais mal au crâne
Tu sais, c'est pas une chanson, c'est mon encéphalogramme
Un bandeau sur les yeux, on joue à Colin-maillard
On a plus d'valeur comme le corps des femmes de Pattaya
Ils font en sorte qu'on s'déteste
J'ai vu la détresse dans les yeux d'mes frères et sœurs qui mettent leurs fronts au sol
Au pays d'la fornication, jugés incapables
On nous montre que des femmes qui savent pas prendre position sans s'mettre à quatre pattes

J'trouve ça ridicule
Demandes s'ils ont trouvé leur route à ceux qui dorment dans leur véhicule
Qu'on m'excuse si j'me perds
On s'donne plus d'amour par peur qu'ce soit ret'nu sur notre fiche de paie
Ça sent l'individualisme et cette odeur me rappelle
Qu'on finira tous égoïste comme un parfum Channel
Tout l'monde se renvoie la balle comme des tennismans
Y a plus d'adultes, on est juste des enfants qui vieillissent mal

J'envoie des fusées de détresse
J'prends la parole pour tout ceux qui sont peu bavards

Envoie des bouteilles à la mer
Pour la jeunesse de l'Hexagone et de Navarre
Levez vos bras bien haut, que j'vous vois tous
Levez vos bras bien haut, que j'vous vois tous
On peut s'comprendre en un regard
Faut-il encore qu'on y voit clair dans tout c'bazar

Tout l'monde veut régner si tu cogites
On aime faire semblant, on fait semblant d's'aimer, c'est une logique
Au pays d'la consommation, estimes-toi heureux
Gardes tes blessures pour toi, la moindre consultation c'est vingt-trois euros
Et rien n'arrive par miracle
J'aurai pu rapper ce titre sur mon rythme cardiaque
Complètement désarmés, on préfère s'laisser faire

Comment fait-on la paix ? Au fond, je ne sais guerre
Au milieu d'ce parfum d’égoïsme ignoble qu'on inhale
Toute ma jeunesse s'endort sous substance cannabinol
Il t'faudra du courage si tu taffes à l'usine
Le savoir est une arme, on s'réveille en position d'chien d'fusil
Avec le diable, nous pactisons
Et pour comprendre qu'on est des pions, pas besoin d'passer par la case prison
Dans notre ère, tout se règle à coup d'monnaie
Comment être visionnaire quand tu vois pas plus loin qu'le bout d'ton nez ?

J'envoie des fusées de détresse
J'prends la parole pour tout ceux qui sont peu bavards

Envoie des bouteilles à la mer
Pour la jeunesse de l'Hexagone et de Navarre
Levez vos bras bien haut, que j'vous vois tous
Levez vos bras bien haut, que j'vous vois tous
On peut s'comprendre en un regard
Faut-il encore qu'on y voit clair dans tout c'bazar

Et si plus personne n'y croit, dis nous c'qu'il nous reste
On peut pas jouer notre futur sur du hasard
Les costards que portent ceux qui nous gouvernent
Comportent déjà bien plus de pièces que ton appart'
J'ai les idées noires, ce soir
J'me dis qu'la jeunesse de France est beaucoup trop défoncée pour se battre pour quoi qu'ce soit
Je sais j'suis truffée d'morale

J'développe mes pensées à l'orale, c'est ça ou se trancher l'artère fémorale
Nous n'sommes bons qu'à se lamenter
Quand on a les idées ternes, et le moral en berne
Entre ciel et terre j'ai cherché qui peut éclairer ma lanterne
J'n'ai trouvé qu'des corps hantés par des âmes en peine

J'envoie des fusées de détresse
J'prends la parole pour tout ceux qui sont peu bavards
Envoie des bouteilles à la mer
Pour la jeunesse de l'Hexagone et de Navarre
Levez vos bras bien haut, que j'vous vois tous
Levez vos bras bien haut, que j'vous vois tous
On peut s'comprendre en un regard

Faut-il encore qu'on y voit clair dans tout c'bazar

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Ladea