Paroles de la chanson Comme avant par L'Allemand

Chanson manquante pour "L'Allemand" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Comme avant"

Paroles de la chanson Comme avant par L'Allemand

Sixnueve, oh viens voir viens voir, oh dis-moi gros (wesh) wallah, le rap c'tait pareil avant ou...? J'sais pas, ils sont tous dev'nus bizarres maint'nant gros

Quand j'y repense à l'époque, y avais pas d'pute dans les clips
Ça rappait qu'avec les tripes, ça lâchait c'qu'il y a dans le cœur
Ça donnait jamais son cul, maint'nant j'vois que des suceurs
Ze3ma c'est bon, ils sont populaires, et je leur donne même plus l'heure
On s'en bat les couilles d'ta race, c'est pas ces gens qui khalass
Les sapes, les courses, le loyer, c'pas pour eux la vie d'voyous
C'pas pour eux la vie d'quartier, parce qu'ils s'pourraient niquer chez nous
Ils ont l'nez dans la C-C, puis s'imaginent un vécu
C'est quoi la cité pour eux, tous les clichés sont nourris
Ils connaissent pas la douleur, mais nous, nos cœurs sont pourris
Soir-ce ça roule un pétard, ça tasse avec la souris
J'remets mon seum à plus tard, j'm'endors avec le sourire

Et désormais moi je n'me soucis plus d'eux
Parfois je me vois très loin d'eux
J'vois dans leur regard, qu'ils sont lâchés, douteux
Mais au final tout ça ce n'est qu'un jeu

Et désormais moi je n'me soucis plus d'eux
Parfois je me vois très loin d'eux
J'vois dans leur regard, qu'ils sont lâchés, douteux
Mais au final tout ça ce n'est qu'un jeu
Y a tous ces acteurs qui sourient quand ils sont devant
Mais qui voudraient le bénéfice de mes ventes
Et je n'ressens plus les frissons comme avant
Mais j'suis resté un vrai bonhomme comme avant

Perso moi, j'ai pas changé, moi j'suis pas dev'nu bizarre
En show-case, à la cité, moi j'ai toujours l'même visage
J'ai pas trahi mes amis, toujours le même style d'habits
J'cotoie toujours les mêmes rats, qui pourront t'niquer ta vie
Moi j'représente tous les miens, comme personne n'l'a jamais fait
Mon cœur il bat très fort pour eux, frérot j'en ferais l'AVC
C'est tout rouge dans ma rétine, donc personne peut m'arrêter
Dans la fumée d'la résine, mon cerveau peut s'appaiser
Ici y a plus de bisous, que des jeunes désabusés
Qui mattent des matchs de Zizou, dans des vagos pleines d'buée
Tout l'monde veut prendre son billet, pour s'en aller au d-ble
Ça vole des crosses, c'est comme les filles, finissent souvent débridées

Et désormais moi je n'me soucis plus d'eux
Parfois je me vois très loin d'eux
J'vois dans leur regard, qu'ils sont lâchés, douteux
Mais au final tout ça ce n'est qu'un jeu

Et désormais moi je n'me soucis plus d'eux
Parfois je me vois très loin d'eux
J'vois dans leur regard, qu'ils sont lâchés, douteux
Mais au final tout ça ce n'est qu'un jeu
Y a tous ces acteurs qui sourient quand ils sont devant
Mais qui voudraient le bénéfice de mes ventes
Et je n'ressens plus les frissons comme avant
Mais j'suis resté un vrai bonhomme comme avant

Et désormais moi je n'me soucie plus d'eux
Parfois je me vois très loin d'eux
J'vois dans leur regard, qu'ils sont lâchés, douteux
Mais au final tout ça ce n'est qu'un jeu
Et je n'ressens plus les frissons comme avant
Mais j'suis resté un vrai bonhomme comme avant (comme avant, comme avant)
Mais j'suis resté un vrai bonhomme comme avant (comme avant, comme avant)

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de L'Allemand