Paroles de la chanson Vanité par Klub Des Loosers

Chanson manquante pour "Klub Des Loosers" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Vanité"

Paroles de la chanson Vanité par Klub Des Loosers

'Sont tous beaucoup trop mous à croire que leur beuh est trop forte
Passent leur temps à chouiner à croire que leur famille est morte
Prépare-toi à la haine, y'en aura plus que de l'amour
S'tu veux faire de l'art, peint-toi en bleu, jette-toi d'une tour
Fais du violet, violet, violet comme ces billets, billets, billets
Que t'as jamais touché, touché, la vie va te coucher coucher
Pas d'la même trempe parce qu'eux rampent, se trompent et puis se rompent
Le monde est vaste tu sais, c'pas partout les mêmes coups d'pompe
Laisse les gens vivre (oui!), beaucoup d'entre eux vont mourir vite
L'Histoire elle est paresseuse, toujours à toi d'écrire la suite
Comme si poser devant la Joconde allait faire d'eux des œuvres d'art
Des rêves de gloire mais ta Flik Flak te dit qu'il est déjà trop tard
Une putain se force à faire des trucs pour de l'argent
Facile de dire qu't'en es pas une mais comment paye-tu ton logement ?
C'pas pour rien qu'dans les pornos les filles se font toutes enculer
L'Être humain aime chercher la merde mais déteste la trouver

Vanité
Vanité
Vanité
Vanité

Vanité
Vanité
Vanité
Vanité

L'Histoire s'rappelle que des gagnants, les marathons que des Kenyans
Les autres c'est tous les mêmes, milliards de "gnangnans" se plaignants
Ils pensent tous être quelqu'un, mériter une couronne
Mais jette-toi sous un train ça s'ra accident de personne
Ça poste photos de ce qu'ils mangent jamais de ce qu'il chient
Ne voient le monde qu'à moitié, j'suis saoulé par tous ces demis
Où les Hommes mentent mais pas les chiffres sauf quand les Hommes les font mentir
En vrai t'es qu'un sous-fifre, beaucoup trop d'empereurs sans empire
Tu dis que tout ne s'achète pas, c'est que tu n'es pas assez riche
Pour pouvoir prendre son pied faut parfois prendre un pied-de-biche
Personne veut savoir que t'existes, sexualité d'handicapé
C't'une chose d'avoir des couilles, ça en est une autre de les montrer
??? de la pute, j'vois qu'elle s'assoit sur des coussins, j'pense pas
Qu'on pense au même truc quand on se demande "C'est combien ?"
Et je survis dans ce monde où personne ne compte les coussins
Un monde où les nouveau-nés font des selfies dans leur couffin

Vanité
Vanité
Vanité
Vanité

Vanité
Vanité
Vanité
Vanité

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)