Paroles de la chanson Ghetto cocaïne (Ft. Don Choa) par KDD

Chanson manquante pour "KDD" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Ghetto cocaïne (Ft. Don Choa)"

Paroles de la chanson Ghetto cocaïne (Ft. Don Choa) par KDD

[DAD PPDA]
Le ghetto se porte à l’esprit comme une sangsue
Un pavé du sang dessus
Les douilles se brouillent pour des mille et des cent
Les gosses tuent quand les parents se tuent
L’apparence prime belle Mercedes c’est l’assurance crime
Crame les cimes si t’es pas Tony Montana t’es Sim
Coup d’crapule le sang sur tes mains c’est l’estime
L’oseille s’ballade t’es le chasseur de prime
Traîne pas dans l’vide, un spliff trop chargé

T’auras besoin de ton speed quand les gradés vont charger
Car j’ai vu trop d’flingues montés chargés
Vu trop de gosse montés chargés
Des fauves montés chars cannons sciés pour décharger
Bandes rivales les jeunes se régalent la mort fait bander
En bande on est comme devant le vide les yeux bandés
La cité quatre murs, un état d’esprit
Scène censure du crime pur plein de ça à l’esprit
Elle se déplace habite les corps comme une épidémie
Même chez les sock trop d’chaleur sur mon épidermie
Ghetto 2000 trop d’vices on l’avait prédit

Galaxie de glace finit les cartes de crédit
L’avenir doit payer plus qu’un délit plus qu’un braquo garnit
Faut s’blinder comme l’US Army
Avoir plus d’oseille que d’heures d4sommeil
Libéralisme ! snifer coke quand d’autres sommeillent

G-h-e-t-t-o 2-triple zéro, le ghetto c’est d’la cocaïne
Les jeunes marchent à la protéine

[Diesel]
Rêve américain
Syndicat du crime
Les jeunes caïds s'réunissent comme au MEDEF
Tous def’
Ça fait gamberger de trimer en bas

Les crev's fauchent le blé comme les mioches de Cochabamba
Trop peu de scrupules pour 10 types affamés
Profit sur la came, le savoir-faire s’pèse au gramme près
Très tôt, les gens deviennent dingues, flinguent
À tour de bras
Ghetto gros bras
Crament le sol, comme Stallone dans Cobra
Microsociété, les boss créent des emplois
Appel aux crevards
Motivés comme des soldats
Une paie royale mais rien de légal
Quand seulement 35h peuvent être fatales
La balance bascule, tout le monde bouscule
Pour le trésor d'or, tout le monde s'encule
Les jeunes se foutent du bien ou du mal

Illégal ou légal, de nos jours il n'y a plus d’morale
Chômeurs officiels, blindés officieux
La prime du mois est décernée au plus vicieux
Ton licenciement, c'est ta tête qu'on explose
Plus de sursis, quand arrive l'overdose

G-h-e-t-t-o 2-triple zéro, le ghetto c’est d’la cocaïne
Les jeunes marchent à la protéine

[Don Choa]
Tu veux peser t’lancer dans ce dur business
La fessée les pures nuits de sexe
Mais ça finit sec tu passes au cachet Subutex
Un bain d’sang pour celui qui tourne pas rond
Dans la zone la pure se transforme en poudre marron

Le daron : boulot, dodo, sans repos
Le fils : baron, ghetto, coco, séropo
Stressé, la dernière fois que je t’ai vu marcher dans la rue
T’avais l’sachet dans l’tube peut-être caché dans le cul
Tu veux une salope qui te séduit par son déshabillage
Ou la coke qu’elle sorte son étui à maquillage
Tu veux l’monde à toi
Mais si tu voles pas droit
Tu feras pas ta loi
Rappelle-toi n’encule pas les boss
Ou c’est sur ta vie qu’ils feront un trait c’soir
Fallait le prévoir un affamé payé en blé noir
Tu veux les narines en or comme Mick Jagger

J’ai vu trop d’pauvres qui se piquent Seigneur !

G-h-e-t-t-o 2-triple zéro, le ghetto c’est d’la cocaïne
Les jeunes marchent à la protéine

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment