Paroles de la chanson Too Much Is Never Enough (Traduction) par Florence And The Machine

Too Much Is Never Enough (Traduction) Paroles originales du titre
Chanson manquante pour "Florence And The Machine" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Too Much Is Never Enough (Traduction)"

Paroles de la chanson Too Much Is Never Enough (Traduction) par Florence And The Machine

Et la couronne pèse lourd
Jusqu'à ce qu'elle s'enfonce sur mes paupières
Me retirer sous les couvertures et fermer les rideaux
Une chose est sûre, oh
Une année comme ça passe si étrangement
Quelque part entre la tristesse et le bonheur

Oh, qui décide de là-haut?
Je ne pourrais pas dire "J'ai besoin de plus de temps
Oh, faites que je puisse rester la nuit
Ou un jour de plus dans cette vie"

Trop, trop, trop, trop trop
N'est jamais assez

Trop, trop, trop, trop trop
N'est jamais assez
Trop, trop, trop, trop trop
N'est jamais assez
Trop, trop, trop, trop trop
N'est jamais, jamais, jamais assez

Oh, toi créature merveilleuse
Nous présentant tels que nous sommes
Parce que je me retire sous les couvertures et ferme les rideaux
Une chose est sûre, oh
Une année comme ça passe si étrangement
Quelque part entre la tristesse et le bonheur

Oh, qui décide de là-haut?
(Une autre année, une centaine de drapeaux qui volent dans un champ)

Je ne pourrais pas dire "j'ai besoin de plus de temps"
(Un jour, je l'ai senti m'abandonner)
Oh, faites que je puisse rester la nuit
(Une autre année, une centaine de drapeaux qui volent dans un champ)
Ou un jour de plus dans cette vie
(Un jour, je l'ai senti m'abandonner)

Trop, trop, trop, trop trop
N'est jamais assez
Trop, trop, trop, trop trop
N'est jamais assez
Trop, trop, trop, trop trop
N'est jamais assez
Trop, trop, trop, trop trop
N'est jamais, jamais, jamais assez


Et qui s'inquiète de ce que j'ai fait cette nuit?
Alors quoi? Peut-être que Luna avait raison
Et qui s'inquiète si je reviens en vie?
Alors quoi? Au moins j'ai la force de me battre

Trop, trop, trop, trop trop
N'est jamais assez
Trop, trop, trop, trop trop
N'est jamais assez
Trop, trop, trop, trop trop
N'est jamais assez
Trop, trop, trop, trop trop
N'est jamais, jamais, jamais assez

Une autre année, une centaine de drapeaux qui volent dans un champ
Un jour, je l'ai senti m'abandonner

Une autre année, une centaine de drapeaux qui volent dans un champ
Un jour, je l'ai senti m'abandonner
Une centaine de drapeaux qui volent dans un champ
Un jour, je l'ai senti m'abandonner
Une autre année, une centaine de drapeaux qui volent dans un champ
Un jour, je l'ai senti m'abandonner

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Florence And The Machine