Paroles de la chanson Les Poteaux par Felix Leclerc

Chanson manquante pour "Felix Leclerc" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Les Poteaux"

Paroles de la chanson Les Poteaux par Felix Leclerc

Venise a ses gondoles
Miami ses palmiers
La France ses monuments
Les tziganes leur musique
Et moi qu'est ce que j'ai
Peuple jeune dynamique
Que voit donc l'étranger
Quand il arrive ici

Nous autres c'est les poteaux
Poteaux de téléphone
Y'en a quatre dans ma cour
Pis c'est une toute petite cour
Deux mille le long de ma rue
Qui est une toute petite rue
Quatorze millions sur l'île

Une île parmi bien d'autres
Ou ce qui sont nos forets
Sont en ville dont
Prisonnières pour la vie
Dans le goudron dont
Avec des pendants d'oreille de verre
Et des cheveux de fils entortillés
Elles transportent nos messages
Pis y'en a dont
Elles transportent l'électricité
C'est du feu suspendu sur nos têtes
Le feu court les toits flambent
Les rues bloquent
Mon dieu dit l'étranger
Qu'est ce que vous attendez
Pour les enfouir sous terre
Vos maudits fils de feu
Un million par verglas

Un mort par ci par là
Ben sûr on sait tout ça
Dit l'homme du téléphone
Mais ce que vous savez pas
Je vais vous le dire moi
Nos patrons vivent quelque part
Aux états là
Ça fait vingt ans qu'on essai de les rejoindre
Et en plus ils ont pas le téléphone

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment