Paroles de la chanson Sirènes par Eden Dillinger

Chanson manquante pour "Eden Dillinger" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Sirènes"

Paroles de la chanson Sirènes par Eden Dillinger

Agnostique est le diagnostic, j’m’arrête aux frontières du réel avec un passeport vide
J’écris un roman d’apprentissage dans l'quel j’pars du bout
J'suis David, c'est mes rêves d'enfants contre des Marc Dutroux
J’vois la réalité en face comme un parloir vide, j’suis libre
Donc j’détruis ma santé par loisir, j’renie vos concepts 1300 par mois
Encore moins prêché dans une paroisse, j’préfère pêché dans des concerts
Et enfoncer leurs parois quitte à manger dans des conserves, nique leurs conseils
Du Royaume des aveugles, je n'serai pas roi
Si le paradis est sous mes pieds, j’fais le poirier et j’croque dans une Pink Lady

J’ai le regard tuméfié dont tu t’méfies pendant qu’ils regardent "Coup d'foudre à Notting Hill"
J’entends les coups d’feu d’Amityville, mon 9, c’est un remake d’Billy Eliott version MTV
Merde, j’sors du brouillard tel un bateau pirate
J’suis pas venu faire des textes stériles comme les draps d’l’hôpital
Choisi mes mots comme un discours d’investiture ou bien une lettre de suicide
J’crache ma haine avant que j'perde le missile
Yo, Guess who’s back ? Quand j’rappe, ils deviennent tous bègues
Ils s'demandent: "Il vient d’où c’mec ?", pour qu’ils comprennent j’rappe doucement
J’invoque leurs carrières, sur leurs grillz, j’suis une carie

Je suis pas le genre d’homme qu’on achète avec une caresse
La valeur d’mon sang, c’est l'prix du baril, j’tourne en rond dans les couloirs d’Shining
J’viens d’Versailles, j’s'rais jamais le roi d'ma ville
Je fais de l’art avec une paire de couille, j’crois qu’eux en ont pas
J’ai l’compas dans l’œil, celui qu’enfonce leur œil dans le compas
J’ai pas l’temps d’chanter "Lé lé la", j’dois empiler les liasses (lé, lé, lé, lé la, les, les liasses, j'dois empiler les liasses, yeah)
J’ai une peur sourde et l’œil triste
Les poches vident et l’cœur lourd quand le Glock, dans ma bouche, m’empêchent encore d’passer les portiques des portes du succès

La réussite sait où j’habite, qu’elle appelle sur mon téléphone fixe
Elle et moi c’est une fan-fic’, elle m’excite comme une femme flic
J’laisse des flammes derrière oi-m et j’dérape sur des flaques d’huile

Merde, quand ils me sourient moi tout c’que je vois c’est des dents acérées
C’que j’te raconte c’est réel j’compte plus les conneries qu’ils sortent à la s'conde
Donc allez leur dire que jamais le requin ne mord à l’hameçon
Le rap est mort, je chuchote à l’oreille d’une tombe
J’sais plus si j’écris ou si j’viens poser une bombe
À ma place comme une sextape dans l’hôtel Hilton

Et merde, personne ne peut m’juger à part Poséidon

Et merde, j’suis un talent gâché avec les yeux revolvers, la langue gâchette
La dose que t’achète, sniffe en cachette
Le cœur couleur tacheté car entaché par le cash et la lâcheté
J’suis une balafre dans l’innocence
Une veuve qui cogite sous insomnie dans un lit trop grand
J’suis un suicidaire qui contemple la vue avant le dernier saut
J’accouche d’un texte, le requin perd les eaux
J’suis la haine au fond dans un œil au beurre noir
Un enfant battu qui fugue le coup fatal allongé la tête ouverte par le bitume

La maltraitance justifiée par l’habitude
J’parle à des murs qui m’répondent qu'j’aurais pu faire mieux
Donc je laisse une plaie ouverte dans leurs esprits fermés
Enfermé, dans une cellule psychologique avec un plafond de verre
Mes vers sonnent comme un "Va t’faire enculer patron de merde"
Je lance un pavé dans la marre qui viendra fendre mon scaphandre
Le public est dans l’attente que j’fasse ressortir nos douleurs latentes, hein
J'arrive pour piller l'biz’, j’suis l'pied d’biche alors j’écoute pas leurs conseils
Je connais pas banquier riche, ouais, j’attends l’argent pour m’envoler
Donc pour l’instant, je fais un avion avec un billet d'dix


J’suis un talent gâché, je sens les sirènes qui me tirent par l’talon d’Achille
J’suis un talent gâché
J’suis un talent gâché, je sens les sirènes qui me tirent par l’talon d’Achille
J’suis un talent gâché

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment