Paroles de la chanson Session freestyle avec Dinos & TGR par Dosseh

Chanson manquante pour "Dosseh" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Session freestyle avec Dinos & TGR"

Paroles de la chanson Session freestyle avec Dinos & TGR par Dosseh

[TGR]
La prod' est bonne, j'vais t'baffer d'ssus, j'pars en freestyle, il a pas déçu
Je perds du temps, je perds du sang, tu parles du son car t'es pas dessus
On va t'les écarter comme ça, j'suis avec l'an-ienc et j'peux t'pinner l'cul
La descente est sombre mais pas vide de sens, on a peur d'l'Enfer, ils ont peur de ça
Gros, le phrasier arrive comme un crochet d'Joe Frazier
Akhi, prends les paris, premier dans la ville
Toi, tu veux connaître ma vie ? Toi ? T'inquiète j'arrive, bah oui
À force de débiter d'la merde, ils sont bourrés d'caries

L'ennemi n'est pas barbu comme Barbosa, l'argent du Qatar à Paris
J'suis sur la Lune et j'vois la Terre, ça parle de oi-m : y a ceux qui m'aiment, ceux qui m'enterrent
J'me méfie d'elle, j'me méfie d'lui, parlent de paix derrière mon dos, veulent faire la guerre
Ils sont posés, ça tire, dans la rue, ça tire pour Satan
Maman pleure, on dirait la pluie, dans la maison, y a un sale temps
Si tu m'vois pas [?] j'suis aux Balkans, envie d'tout lâcher, on m'dit : "TG, fais pas l'con
T'as surmonté des épreuves, t'es un battant, pourquoi vouloir sauter du haut du balcon ?"
J't'appelle, tu rép' pas, t'as pas l'temps
Un jour, si ça marche pour moi, t'étonnes pas si j'te dis : "Va-t'en"

Niquer des mères sur des prod, c'est mon passe-temps, pa-pa-pa-paw
Seul dans mes combats, seul la défaite ou seul dans la victoire
Ici, il fait bien trop noir, le cœur est sombre donc difficile d'y voir
Khey, on s'parle, c'est ta bouche, c'est ton cœur qui ment, tes paroles en l'air, ce n'est que tu vends
J'suis écœuré par les sentiments, moi, je n'veux pas que t'aimer sur le divan
J'pe-ra, tu trembles et c'est pas l'hiver, sur ma mère, j'écris pas des balivernes
J'suis d'venu fou, frère, et t'étais où, frère ? THC sur le test salivaire
Coup d'batte dans leur mère comme Meghan, pousse-toi, décale
Le bonheur me fuit, le bonheur me passe sous le nez sur une bécane

Mes négros [?], j'prie le Très-Haut, pour le Diable, mets pas du gros seum
J'ai perdu l'inspi' depuis qu'j'aspire à faire d'l'oseille
Khey, j'veux des bourrelets, c'est signe de richesse, ma tête a tourné juste pour l'idée
Si j'pars en tournée, j'vais tout niquer mais pour l'instant, là, j'fais l'tourniquet
Cess, drogue, bats les couilles, Dieu me garde, j'sens pas les coups
Ils font les rappeurs broliqués, j'sais qu'c'est des mythos juste à l'écoute

[Dinos]
Rien n'a changé, toujours l'même en-ré-foi
Rien n'a changé, toujours l'même en-ré-foi
Rien n'a changé, toujours l'même en-ré-foi
Ouais, c'est comme ça, ouais, c'est comme ça

J'suis même plus l'même : j'suis méconnaissable
J'parle de sère-mi car je connais ça, j'parle de sère-mi car je connais ça
Ouais, c'est comme ça, ouais, c'est comme ça
Fuck les huissiers, j'deviens paro, j'veux ma revanche
J'veux une fourrure sur la shnek de Brigitte Bardot
Ouais, c'est comme ça, ouais, c'est comme ça
J'ai tellement mal que j'n'ai plus mal, j'ai tellement mal que c'est banal
C'est même plus triste, c'est juste comme d'hab'
Ouais, c'est comme ça, ouais, c'est comme ça
On n'se plaint pas car c'est comme ça
J'viens de Dwala, lion indomptable mais je n'tombe pas
Rien n'a changé, toujours l'même en-ré-foi

Rien n'a changé, toujours l'même en-ré-foi
Rien n'a changé, toujours l'même en-ré-foi

[Dosseh]
J'm'en tape d'avoir du buzz, j'veux avoir d'l'impact, une montre au poignet qui vaut l'prix d'un appart'
J'suis frais, j'suis soigné, j'viens d'me tailler la barbe, j'recharge le 9 mm, j'suis chaud pour qu'ça barbe
J'suis l'bug de c'début d'siècle, l'invité pas prévu, deuxième album sort, j'ai l'même âge que Jésus
J'm'absente à peine six mois, t'as cru qu'j'étais foutu ? T'y vois qu'du feu comme devant shnek recousue
Eh, hijo de puta, qu'est-c'tu crois m'apprendre ? J'suis un vieux routard

Les lauds-sa d'ma bande : tous des ex-taulards reconvertis dans la compta' et l'courtage
J'ai fait comme j'ai pu, j'ai fait comme j'ai vu, appris comme j'ai dû, j'me suis battu tant qu'j'y ai cru
J'ai toujours la dalle et pas qu'un p'tit peu, laud-sa, comprends-moi quand j'te dis que :
Rien n'a changé, j'suis toujours l'même en-ré-foi
Rien n'a changé, j'suis toujours l'même en-ré-foi
Rien n'a changé, j'suis toujours l'même en-ré-foi
J'te dis qu'rien n'a changé, j'suis toujours l'même en-ré-foi, négro
Rien n'a changé, j'suis toujours l'même en-ré-foi
Rien n'a changé, j'suis toujours l'même en-ré-foi, eh, eh

Rien n'a changé à part qu'j'mets plus de temps qu'avant pour compter ma part, bang

[Dinos]
Pas Don Quichotte mais Don Pablo, ma carte bleue n'est pas bleue
J'combats le feu par le feu, j'parle peu, j'fais pas c'que j'veux
On est plein comme des immigrés, on est plein comme des Sidibé
[Gold chain ?], quatorze, Koffi Olomidé
J'baise une hôtesse de l'air, j'bois du kérosène, j'fais ni l'amour ni la guerre, j'fais l'oseille
J'parle avec Uzi, j'ai un problème avec les renois qui s'font deux tresses sur les sourcils
Garde tes conseils, garde tes leçons, j'pilote son cavu comme voiture de fonction

Délicatesse, sperme sur l'visage évite délit d'faciès
Me gusta la moula, me gusta tu, tu tires à côté comme Lukaku
J'suis [?] comme Marvin Gaye, #AstonMartiné
Meurtre involontaire, la drogue est hollandaise, hey
Une chatte après cinquante ans, c'est un octogone sans règles
Fais pas comme nous, on va mourir jeunes
On va mourir jeunes, longue vie à toi
Fais pas comme nous, arrête pas l'école, on va mourir jeunes
On s'ra les plus riches de l'Enfer, les plus riches de l'Enfer
Dis à ces puristes qu'on leur met, on s'ra les plus riches de l'Enfer
Les plus riches de l'Enfer, on s'ra les plus riches de l'Enfer

Dis à ces puristes qu'on leur met, on s'ra les plus riches de l'Enfer

[Dosseh]
La drogue, c'est pas bon, alors, je n'en consomme pas, je n'm'autorise qu'à la vendre
Dis à ta pute de m'rejoindre, j'suis sur l'parking si elle aime les sucettes à la viande
Je n'les blesse pas, je les fume pour pas qu'ils se vengent
J'ai un d'ces pédés dans chaque orteil, normal que j'me vende
La vie, c'est hardcore, on le sait, on va pas en faire tout un fromage
J'veux juste baiser tout c'qui bouge avec la puissance d'un train en marche
Mon orgueil m'a permis des choses et m'en a empêché pas mal d'autres
J'savais qu'j'allais terminer chauve, je réfléchissais trop à m'sortir d'la dose
Avant, c'était les keufs qui fumaient les mecs de tess, aujourd'hui, plus besoin de leur aide : on est jamais mieux trahi que par les siens
J'demande à Dieu s'il peut juste écouter cette requête :
Le jour de la fin du monde, qu'il emmène les hommes, qu'il épargne Michelin

[TGR]
Bédo gras au bout des doigts, le reuf, il plane, il atterit pas
J'kicke sale pour la moula, j'veux des problèmes de riches à Bora-Bora
Trois rivières, deux re-frés, trois rres-ve, quatre condés terrifiés
J'aime pas l'hiver, les balivernes, tes histoires de merde à la Gulliver
[?] Pays-Bas, j'rêvais d'un pays beau, ne crois pas que tes pêchés, tu les payes pas
J'vais hanter l'Enfer sous l'[épée ?] d'mes rivaux, j'ai pas vendu mon âme, c'est la vie qui m'la pé-ta
[?] encore sous les draps, elle prie pour qu'on se soumette
Ta meuf est bonne et belle mais y a pas d'sang sur les draps, j'vais pas juger, nan, y a pas d'sot métier
Viens, on arrête de parler, on fait du biff, ouais, plein, plein
J'suis avec Do' tout est carré, j'bois la se-ti jusqu'au matin
C'est la mauvaise pute à glace, tu vas glisser sur des patins
Tu fais le gros derrière [?] car ta salope te prend pour un pantin

[TGR]
On m'dit qu't'es fort mais t'as souvent roupillé
J'vais régler les problèmes de maman avec un gros billet
J'rappe pour l'écu, pas les culs et ma bite va tout payer
Les reufs ont bu et s't'as vu, c'est ta pute qu'a tout payé
C'est quoi le dél' ? Dans mon verre, l'œdème
Après c'freestyle, au moins cinq rappeurs relayés
Au Martini, en Benz, m'a dit : "Sors de la benne"
C'est travailler comme un nois-Chi, pas les chaînes qui vont t'faire briller
Négro, j'crains qu'le Diable me braque
Là, j'me branle les couilles mais tu passeras bientôt à la trappe
J'[?] l'Enfer, toi, t'as le trac
J'suis un parolier, fais bellek, sans faire exprès, j'peux t'mettre une claque
J'vous voir faire ami-ami, encore hier, tu parlais d'lui
J'me vois bien à Miami, les idées noires sous l'parapluie
Le conseiller d'Pôle Emploi m'a dit : "T'veux faire quoi dans la vie ?"
"Que des loves, que des loves", la pauvreté : une maladie

[Dinos]
J'suis même pas en retard, j'suis à l'heure africaine
J'passerai tout l'week-end avec une Caribéenne
Tester l'renoi ? Sorry, sorry, sorry, you can't
Écarte les fesses, shuri-shuri-shuriken
J'reviens des Émirats cagoulé comme Mardi Gras
J'ai soulevé des jumelles comme si j'étais d'Al-Qaïda
Spectacula', nique sa grand mère OVO
Quatre anneaux sur l'gamos comme si j'allais aux JO
Ça fait beaucoup d'bruit mais bon, ça frappe à côté
Tout pour les re-frés, Assa Traoré
J'suis [?] comme un fe-j', t'es malade comme un gue-sh'
J'ai plongé dans du feu, les Bronzés font du skeud
Ils m'ont dit : "T'es où ? Dans un magasin d'basket ?"
J'ai répondu : "Non, j'suis dans la shnek de ta mère"
[?] à côté
Say "hello" to my little friend, [?]
J'veux venir avec chienne, repartir avec hlel
J'viens prendre cent mille balles, la vie est tellement belle
J'déborde d'imagination comme une chatte fontaine
Say "hello" to my little friend, [?]
Neuf balles dans la tête, tu t'prends pour 50 Cent
Ils a, ils achètent des streams, des streams [?]
J'te l'mets dans la bouche, j'la ressors par le cul
PDG branché, je suis méfiant comme une mule
Khaliss, j'en fais mal [?] mais mal au cœur
J'suis dans l'Rolls Royce, j'vois des étoiles à quatorze heures
J'soulève guapita dans les clips de reggaeton
J'ramène l'électricité comme si j'étais Akon
T'as commencé l'rap avant-hier, à vingt-trois heures
En décembre 2004, j'avais d'jà du Rock Hour
Mes gars, ils kalashnikovent, pourquoi faire du karaté ?
Say "hello" to my little friend, bataradé

[Dosseh]
Nanga déf' ça comme un [?], j'm'appelle Dosseh, enchanté
J'suis l'dernier espoir d'la saleté qu'cette pute de rue ait enfanté
Mes lauds-sa ont bracelets aux ch'villes mais les poignets Rolexés
Moi, dans l'hall, j'ai levé l'pied mais j'suis plus jamais connecté
Tout baiser, tout baiser, tout baiser, j'veux
Tout baiser, tout baiser, tout baiser, j'vais
Je n'suis pas un joueur, j'suis le jeu, 9 mm à mon chevet
Rajoute des glaçons dans l'verre, j'ai fait l'plein d'coco dans l'ferme
C'soir, j'dors pas d'la nuit entière, j'vais faire des folies financières
Quelques années en arrière, j'vendais dre-pou, c'tait la merde
Rien à tre-fou, rien à perdre, Oumar m'a tendu la perche
Si j'vends mon âme au ble-Dia, j'lui bicraverais dans l'état
J'ai des re-frés dans les dièses, oui, j'ai des re-frés dans l'État
Tous ces humains m'sourient, oui, mais ces humains m'font douter
Pull en cachemire Louis Vui', j'suis chez La Durée au goûter
J'suis prêt à donner la mort pour celle qui m'a donné vie
Vidalo$$a, mon ami, plus gros bordel qu'on ait mis
Gucci sous mon hoodie, Gucci, tu m'as trop suivi dans la boutique
Eux, ils vont faire quoi ? Dis-moi c'qui va m'fumer ? C'est la routine
Place de Denzel, froideur, Poutine, fierté, DZ, coup d'chevrotine dans la tête'zer de ces poukies, jeune vétéran, ancien rookie

[Couplet 10 : Dinos]
J'déborde d'imagination comme une chatte fontaine
Say "hello" to my little friend, [?]
J'déborde d'imagination comme une chatte fontaine
Say "hello" to my little friend, [?]
Mes gars, ils kalashnikovent, pourquoi faire du karaté ?
Say "hello" to my little friend, bataradé
J'déborde d'imagination comme une chatte fontaine
Say "hello" to my little friend, [?]

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Dosseh