Paroles de la chanson Jusqu'à la mort par Da Uzi

Chanson manquante pour "Da Uzi" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Jusqu'à la mort"

Paroles de la chanson Jusqu'à la mort par Da Uzi

Mon cœur me dit d'y aller, j'sais pas, j'ai quoi, j'suis seul, j'm'isole, des fois j'écris, trop d'rage en moi
Des fois, j'suis malheureux, mal aimé, le doute tourné à moi-même
J'me suis perdu dans la cellule que j'ai créé, qui pourra m'gérer ?
J'ai mal parlé, j'ai pas r'gretter, demain, j'ai pas lâché maman
Moi, j'ai quoi ? Deux ans dans une cellule ? J'suis sortis trop bizarre
Et puis, ma coquille m'évitera d'écouter leurs critiques, et puis, ma coquille m'évitera d'aimer des p'tites bitcha
J'suis piché toute l'année, pourquoi j'voulais être Sadio Mané ?
J'ai fini dans l'réservoir d'oil, un glock et une bul-ka
Après tout ça, faut qu'on soit bien, plus qu'on soit condamné
Fini les armes à feu, cachées dans un recoin
Faut que j'nique des records, j'viens des 3 Tours, c'est à Sevran, j'suis le plus connu à présent
Mon annulaire est prisé, une fourmille pour toi j'pends, c'est la vie ou c'est la cité
C'est l'cœur qui m'a incité, j'donne les ordres jusqu'à là où j'peux
Qui peut m'comprendre ? Des fois, j'parle tout seul comme Sissi, teinture comme Djibril Cissé
Après une coupette ou deux, j'ai fais ma vie, personne j'ai sucé
Vaillant ou les cailloux, j'ai d'quoi remplir les cahiers, jusqu'à maintenant, j'fais pas l'voyou
Et j'aime trop les regards, c'est eux qui d'mandent pas, quand on était tout p'tit
On aimait trop les requins, ma jeunesse dans GTA, j'ai tout perdu avant d'gagner, j'suis dans un rêve depuis l'ombre
J'ai vu mais j'ai fermé les yeux, j'continue à avancer
Et j'me noie dans la potion, en plus, j'ai trop la peau sombre
Les keufs, ma hasch', j'peux finir à Fleury ou bien la santé
J'ai tous mes frères, j'suis bien, j'suis un soldat pas un menteur
Dès l'matin, j'réfléchis bien, ne sirote pas la Chivas
C'est toute la drogue et c'est pas : j'suis souriant, j'suis sous picole
C'est que d'la frappe comme ???, tu la toucheras que si j'm'étends
C'est Dieu qui sait quand j'm eteint
La khalash', moi, j'la vois plus trop
Faut qu'on soit riche, tous bien gars, j'penserais que aux miens avant toi

Et maman m'dit d'faire comme ça, j'en ai trop vu s'perdre, pourquoi j'suis toujours là ?
J'attends pas l'hiver, c'est du sale, y a pas Sam, trop d'soucis donc on s'tue au volant
Des sommes mirobolantes, les voisins regardent, les enfants deviennent grands
Le fer tout près des gants, les vrais vaillants, n'auront pas b'soin d'tes gars
Et maman m'dit d'faire comme ça, j'en ai trop vu s'perdre, pourquoi j'suis toujours là ?
J'attends pas l'hiver, c'est du sale, y a pas Sam, trop d'soucis donc on s'tue au volant
Des sommes mirobolantes, les voisins regardent, les enfants deviennent grands
L'affaire tout près des gants, les vrais vaillants, ils auront pas b'soin d'tes gars

On a pas b'soin d'tes gars
On a pas b'soin d'tes gars
On a pas b'soin d'tes gars
On a pas b'soin d'tes gars
On a pas b'soin d'tes gars
Jusqu'à la mort

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Da Uzi