Paroles de la chanson Planète à louer par Carla

Chanson manquante pour "Carla" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Planète à louer"

Paroles de la chanson Planète à louer par Carla

Adieu baleines et ours blanc, l’ozone était pas si futile
On va partir sûrement avant, que l’Île de France ne soit une ile
On s’en ira, frères de misère, qu’on soit du sud ou bien du nord
D’abord pleurer pour de l’eau claire, d’avoir compris qu’on est moins fort

Recherche planète à louer, de l’autre côté du soleil
Urgence demandée, ici c’est plus pareil
Planète à louer par huit milliards de locataires
Départ envisagé sans retours sur la Terre


Adieu toi sommet du Mont Blanc, futur iceberg de l’ère fragile
On sera loin sûrement avant, des trente-huit degrés en Avril
La nature n’a rien pardonné, plus rien ne pousse aux alentours
Plus rien n’existe à volonté, mission humanitaire en cours

Recherche planète à louer, de l’autre côté du soleil
Oxygène éxigé, ici c’est plus pareil
Planète à louer par huit milliards de locataires
Période sollicité d’au moins deux millénaires

Recherche planète à louer, de l’autre côté du soleil

Pour nos fleurs à planter, retrouver les abeilles
Planète à louer libre dans trente années lumières
Le temps d’arriver dans nos vaisseaux de verre
Dans nos vaisseaux de verre, planète à louer

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment