Paroles de la chanson La Pieva (Chez moi) par Barbara Pravi

Chanson manquante pour "Barbara Pravi" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "La Pieva (Chez moi)"

Paroles de la chanson La Pieva (Chez moi) par Barbara Pravi

Chez moi, on parle avec le cœur, on sait la bonté
Sans jugement, oui, chez moi, quand on tend les mains
C'est pour offrir ce qu'il y a dedans
Chez moi, il y a mille et une nuits
Nos yeux transpirent l'or et le feu
Il y a des tables remplies de fruits
Les lèvres ont l'accent de mes vieux chez moi
Certains roulent les R, d'autres parlent peu ou parlent fort
Qu'ils viennent des neiges ou des déserts
Ils ont tous un jour pris le nord
On se raconte des fables anciennes
Qui passent de mémoire en mémoire
On sait où poussent nos racines
On n'a pas honte de notre histoire

Je viens de partout, chez moi, les gens s'aiment, s'aiment
Ils font fleurir des graines pour qu'elles deviennent vie
Je viens de partout, chez moi, les gens s'aiment, s'aiment
Les différences sont belles puisque je suis en vie
Dans mon sang, il y a la guerre, la perte et les départs
Mais il y a surtout l'amour, l'amour
Dans mon sang se mélangent les peuples et le brouillard
Mais il n'y a que l'amour qui raconte bien mon histoire
Oh, oh, oh, oh, oh, oh

Chez moi y a combien de destins qui mériteraient d'être entendus
Et même si pour vous ça vaut rien, combien d'entre nous ont connu
Ces bateaux qu'on forçait à prendre vers des terres aux langues inconnues
La vie qu'il fallait réapprendre pour oublier ce qu'on avait su
Chez moi il y a ces trains qui ont roulé droit vers la mort
Chez moi il y a de vraies attaches dans des centaines de milliers de ports
Chez moi y a aussi une gitane qui chantait le soir au coin du feu
J'porte son nom, j'brandis sa flamme quand j'me tiens là devant vos yeux

Je viens de partout, chez moi, les gens s'aiment, s'aiment
Ils font fleurir des graines pour qu'elles deviennent vie
Je viens de partout, chez moi, les gens s'aiment, s'aiment
Les différences sont belles puisque je suis en vie
Dans mon sang, il y a la guerre, la perte et les départs
Mais il y a surtout l'amour, l'amour
Dans mon sang se mélangent les peuples et le brouillard
Mais il n'y a que l'amour qui raconte bien mon histoire
Oh, oh, oh, oh, oh, oh

S'il ne faut retenir qu'une chose, c'est que chez moi c'est le partage
Bien sûr que ce n'est pas toujours rose, mais on a le cœur en héritage
Chez moi il y a la transmission, ça sent la ville, ça sent la mer
L'argent se compte en tradition, en larmes sur les joues de mon grand-père
Chez moi, les femmes ont de la force, les hommes n'ont pas peur de pleurer
Nos peaux sont dures comme de l'écorce, qui que l'on soit on est aimé
Chez moi personne ne meurt vraiment, car tous deviennent des souvenirs
Qu'on chante ensemble au soir tombant, oui chez moi les morts ont le sourire

Je viens de partout, chez moi, les gens s'aiment, s'aiment
Ils font fleurir des graines pour qu'elles deviennent vie
Je viens de partout, chez moi, les gens s'aiment, s'aiment
Les différences sont belles puisque je suis en vie
Dans mon sang, il y a la guerre, la perte et les départs
Mais il y a surtout l'amour, l'amour
Dans mon sang se mélangent les peuples et le brouillard
Mais il n'y a que l'amour qui raconte bien mon histoire

Je viens de partout, chez moi, les gens s'aiment, s'aiment
Ils font fleurir des graines pour qu'elles deviennent vie
Je viens de partout, chez moi, les gens s'aiment, s'aiment
Les différences sont belles puisque je suis en vie

Je viens de partout, chez moi, les gens s'aiment, s'aiment
Ils font fleurir des graines pour qu'elles deviennent vie
Je viens de partout, chez moi, les gens s'aiment, s'aiment
Les différences sont belles puisque je suis en vie

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Barbara Pravi