Paroles de la chanson La nuit par B-NØM

Chanson manquante pour "B-NØM" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "La nuit"

Paroles de la chanson La nuit par B-NØM

[Amine et Pulkra]
Hey, ouais, ouais, hey
Bêta, Nu, Omega, ouais, hey, M, hey

[Amine]
Le temps passe donc on galope pour d'l'oseille et des salopes
La vie qu'on mène n'est pas si saine : maman touchait les alloc'
La mort arrive toujours à l'heure, rien qu'on a ve-squi nos peurs
L'âme en feu, y a pas de saveur, larmes de sang pas plus sincères
Putain, c'est la même tout les jours, j'en perds la tête
La gueule arrachée, j'ai même plus le temps pour faire la fête

J'téma l'horizon, faut qu'on s'taille loin de la tess
Mauvaise graine a poussé, j'roule un gros cône dans la caisse
C'est B-NØM qui domine, deux p'tits minots dans la mêlée
Personne était là quand on kickait seuls dans les halls
Nos rêves s'envolent en même temps que les graines du sablier
Donne tout pour la miff, y a qu'pour eux qu'on vise la pole
Va la faire à d'autres bitchs, on est pas les mêmes qu'eux
J'técla sur l'acoustique, on r'fait le monde a deux
C'est toujours les mêmes snitchs qui enfourchent les mêmes queues

Impartiale justice, en vrai, c'est des acteurs
J'ai perdu du temps, des thunes et le sommeil
Tout ça pour viser les sommets, commence à vider la sucket
Toujours pas d'remède en été, toujours pas d'remède en hiver
Love à celle qui m'a allaité, baraude la noche sans le mi-per, han
Hey, hey
Ouais, ouais

[Amine et Pulkra]
Grandi dans la violence, pas dans l'bruit du violoncelle
La fin du début commence, on finira tous dans l'ciel
Grandi dans la violence, pas dans l'bruit du violoncelle

La fin du début commence, on finira tous dans l'ciel
Beta, nu, souvent, la nuit, j'm'isole
Puche-ca sans camisole, les soucis font qu'on picole
Enfermé sans l'ombre d'un espoir, aujourd'hui, j'crois qu'on s'en sort, qu'on vient marquer l'histoire

[Pulkra]
Hey, j'reviens d'Meda, j'ai repoussé mes limites, depuis tout p'tit, j'suis une calamité
Au moins, boy, fais-le bien quand tu nous imites, après le teh, ça me calme, le thé, wow
J'm'invente pas d'vie, c'est pas la misère, y a qu'sur nous mêmes qu'on a misé
Et j'suis pas dans le délire de visser, moi, j'préfère soulever des trophées

Malgré quelques soucis, on s'en sort, on s'en sert, peu des conseils, moi, j'préfère miser sur mon sort
Depuis l'début, je suis sincère, ça c'est sûr, sans sucer, on va l'faire, tant d'efforts, là, j'suis fier
J'vais tuer ma santé pour qu'l'tape soit parfaite
Sans regrets, j'assume même si on s'éloigne des proches
J'dois huer les ratés, jusqu'à là-bas, ça s'répète
Mais je travaille la plume et je remplis mes poches
J'vais tuer ma santé pour qu'l'tape soit parfaite
Sans regrets, j'assume même si on s'éloigne des proches

J'dois huer les ratés, jusqu'à là-bas, ça s'répète
Mais je travaille la plume et je remplis mes poches
Ouais

[Amine et Pulkra]
Grandi dans la violence, pas dans l'bruit du violoncelle
La fin du début commence, on finira tous dans l'ciel
Grandi dans la violence, pas dans l'bruit du violoncelle
La fin du début commence, on finira tous dans l'ciel
Beta, nu, souvent, la nuit, j'm'isole
Puche-ca sans camisole, les soucis font qu'on picole

Enfermé sans l'ombre d'un espoir, aujourd'hui, j'crois qu'on s'en sort, qu'on vient marquer l'histoire

[ Amine et Pulkra]
J'ai mal : j'ai les soucis qui m'perturbent ; la substance, j'inhale, j'recrache fumée d'amertume
J'ai beau vider la teille, au final, c'est hyper dur
Personne quand ça va pas, qui pour soigner mes blessures blessures ?
Maman, j'ai mal : j'ai les soucis qui m'perturbent ; la substance, j'inhale, j'recrache fumée d'amertume
J'ai beau vider la teille, au final, c'est hyper dur
Personne quand ça va pas, qui pour soigner mes blessures blessures ?

B-NØM, enfoiré

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment