Paroles de la chanson Réel par 404Billy

Chanson manquante pour "404Billy" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Réel"

Paroles de la chanson Réel par 404Billy


Négro le ciel n'est pas ma limite
Laissez-moi seul pendant qu'je médite
Négro le ciel n'est pas ma limite
Laissez-moi seul pendant qu'je médite

Hey
Cœur rejette touts sentiments
J'te jure j'n'en ai pas dormi
À part quatre zéro quatre, souris, je n'ai pas d'homie
Les pleurs des anges sont trop bas
Tant pis les démons sourient
À ce qui parait j'ai des haters
Tant pis j'vais finir che-ri
Malheureusement les négro puissants sont morts au début de la série

J'finirait peut être dans faits divers, comme Samy Naceri
J'ressemble à elle ou à lui ?
Tu m'aimes alors soit ravi, tu veut être sexfriend ou amie ?
Qu'on s’exile en Océanie, parce que je sais quand il faut se taire
J'vais finir dans les hautes sphères, mon père à moi est un gangster
Un peu d'oseille pour le rendre fier, deuxième projet déjà légendaire
J'ai la haine et le sheitan s'en sert, soit présent bien avant qu'on m'enterre, ça vaut plus qu'une parole sincère

Et je vise, je vise le ciel
Car ce monde n'est pas réel
Et j'suis prisonnier de mes rêves

Et j'suis prisonnier de ses lèvres
Et je vise, je vise le ciel
Car ce monde n'est pas réel
Et j'suis prisonnier de mes rêves
Et j'suis prisonnier de ses lèvres

Négro le ciel n'est pas ma limite
Laissez-moi seul pendant qu'je médite
Négro le ciel n'est pas ma limite
Laissez-moi seul pendant qu'je médite
Je vis mes rêves car tout va si vite
Je médite, je médite, je médite
Je vis mes rêves car tout va si vite
Je médite, je médite, je médite
Négro le ciel n'est pas ma limite

Hey
Ça kick sale comme à l'époque de Time Bomb

Regarde pas mal quand tu fais ta putain d'ronde
Car des frères meurent pour ces putains de conneries, descendant de gorets, pas descendant de gorilles, j'les laisse dans l'euphories
C'putain de monde j'veut plus le voir, il est noir de pétasses
Ça peut venir de tout-par comme Tupac à Vegas
C'est dur d'être éternel dans une vie éphémère
C'est dur d'être le dernier quand ta haine est première
Mais je vise, je vise le ciel
Car ce monde n'est pas réel
Et j'suis prisonnier de mes rêves
Et j'suis prisonnier de ses lèvres
Négro quand j'y pense, j'en tremble, j'veut pas qu'mon fils me ressemble
Et quand t'es en trans, méfiance, faut pas que l'ennemi le ressente


Et je vise, je vise le ciel
Car ce monde n'est pas réel
Et j'suis prisonnier de mes rêves
Et j'suis prisonnier de ses lèvres
Et je vise, je vise le ciel
Car ce monde n'est pas réel
Et j'suis prisonnier de mes rêves
Et j'suis prisonnier de ses lèvres

Négro le ciel n'est pas ma limite
Laissez-moi seul pendant qu'je médite
Négro le ciel n'est pas ma limite
Laissez-moi seul pendant qu'je médite
Je vis mes rêves car tout va si vite
Je médite, je médite, je médite
Je vis mes rêves car tout va si vite
Je médite, je médite, je médite

Négro le ciel n'est pas ma limite

Et je vise, je vise le ciel
Car ce monde n'est pas réel
Et j'suis prisonnier de mes rêves
Et j'suis prisonnier de ses lèvres
Et je vise, je vise le ciel
Car ce monde n'est pas réel
Et j'suis prisonnier de mes rêves
Et j'suis prisonnier de ses lèvres

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment