Vianney : Paroles et biographie





Fiche d’identité de Vianney :

• Qui est Vianney ? Vianney est un auteur compositeur et interprète français.
• Quel est le vrai nom de Vianney ? Le vrai nom de Vianney est Vianney Bureau.
• Quelle est la date de naissance de Vianney ? Vianney est né le 13 février 1991 à Pau.
• Quel est l’âge de Vianney ? Vianney a 29 ans
• Quelle est la taille de Vianney ? Vianney mesure 1 mètre 62
Chanson manquante pour "Vianney" ? Proposer les paroles

Les derniers titres sortis

Les plus grands succès

Les origines et l’enfance de Vianney

Vianney est né en pleine guerre du golfe à Pau, où son père pilote d’hélicoptère était affecté. Il a ensuite grandi dans l’ouest parisien avec ses trois frères. Sa mère fut pilote d’avion, puis a enseigné dans une école de pilotage. Cette expérience a dû lui donner le goût du partage de connaissance puisqu’elle se reconvertit dans l’enseignement après avoir passé une agrégation d’économie et gestion. Il garde le souvenir d’une enfance harmonieuse, et ces changements réguliers lui ont appris la remise en cause et le goût de l’effort.

Une jeunesse baignée par la religion catholique …

Sa famille, profondément catholique, a transmis sa foi à leur fils. Tout commence avec son prénom. Vianney est un hommage à St Jean-Marie Vianney dit « Le curé d’Ars » que Pie XI nomma « Patron de tous les curés de l’univers » en 1929.

Enfant et jeune homme, il fréquenta longuement les scouts et fut même chef de patrouille chez les scouts d’Europe.

Il fera également une partie de sa scolarité dans une institution catholique au collège Notre-Dame-des-Oiseaux, établissement sur lequel il écrira une chanson éponyme.

Sa foi, revendiquée dans ses chansons, fait partie intégrante de sa vie. Ainsi, dans le cadre de sa paroisse de la St Trinité à Paris, il participe à l’opération «Hiver solidaire » et accueille des SDF. Il est aussi un participant actif des messes de sa paroisse où il lit régulièrement les textes liturgiques.

… et par la musique

Sa grand-mère était peintre, et son mari avait produit des films dans les années 50 dont certains avec Edith Piaf. Ils étaient tous deux fous de chansons à texte. Cette passion, ils la transmirent au père de Vianney. S’accompagnant à la guitare, celui-ci chantait des artistes comme Brel, Brassens, Rickie Lee Jones, Barbara ou François Béranger. Mais les deux artistes qui influenceront le plus le futur chanteur seront Maxime Le Forestier et surtout Dick Annegarn dont il dit être fan. Ce contexte familial et l’influence des artistes qu’il admire poussent le jeune Vianney vers la musique. Dès l’âge de 12 ans il empoigne à son tour la guitare. Et rapidement se passionne pour cet instrument. C’est de cette époque que datent les premiers titres qu’il compose. A l’époque il n’imaginait pas en faire un jour son métier.

Quel a été le parcours scolaire de Vianney ?

Dans son premier album, Vianney évoque son collège du 16ème arrondissement de Paris, dans la chanson Notre-Dame-des-Oiseaux qui figure sur son premier album Idées blanches. Il quittera ensuite Paris pour le pensionnat et passera ses 3 ans de lycée dans l’institution militaire de Saint Cyr. Il y fondera avec son frère et des copains, Donimo, son premier groupe dont le répertoire était principalement constitué de ses compositions.

Après son bac, il opte pour l’ESG une école de commerce. Durant ce cursus il fera un échange à l’Université Middlesex à Londres. C’est là que l’éloignement d’avec sa copine d’alors lui inspirera des chansons présentes sur son premier album.

Il complétera son cursus scolaire par une année à L’ESMOD (Ecole supérieure des arts et techniques de la mode) dont il obtiendra le diplôme en 2014. Ce parcours a son importance dans son éclosion puisque plus tard, il estimera que ce parcours varié lui aura « ouvert l’esprit socialement et artistiquement »

Quels sont les hobbies de Vianney ?

Si dans son enfance il pratiqua le rugby, sa véritable passion est de partir en road-trips.
Dès 18 ans il entreprend un pèlerinage pour Israël. Le projet est de s’y rendre en auto-stop et le jeune homme ne part qu’avec 100 euros en poche. Il devra rebrousser chemin à Chypre quand, faute de suffisamment d’argent, il ne pourra payer une taxe pour rentrer sur le territoire Israélien.

En 2012 il repart sur les routes pour un tour de France à scooter électrique, dormant dehors et se rechargeant chez l’habitant.

Lors de son échange universitaire à Londres, il trouve un vélo dans une déchetterie et entreprend de se rendre à Stockholm à vélo.

Ce goût pour le vélo et les voyages, il le mettra à profit en 2015 pour soutenir la sortie de son premier album en Allemagne. Il part le 9 août. Il n’a que 10 jours pour effectuer les 1200 km séparant Paris de Berlin puisque le 19 il a un gros rendez-vous promo dans la capitale allemande. Et s’il n’était pas arrivé à temps ? « Il était hors de question que je n'arrive pas à temps ! » déclarait-il en octobre 2015 lors d’une ITV pour le journal Télérama.

Qui est la compagne de Vianney ?

Depuis 2016, Vianney partage sa vie avec Catherine Robert. Cette jeune violoncelliste, reconnue pour son talent de musicienne, accompagne de nombreux artistes sur scène. Elle a notamment accompagné Julie Zenatti lors d’une longue tournée. Les deux femmes sont devenues amies. La rencontre avec Vianney s’est, elle, produite dans le cadre professionnel sur des plateaux télés dans un premier temps puis sur scène.

Leur première apparition en public remonte au printemps 2016. Ils avaient été vus ensemble dans les tribunes de Roland Garros.
Catherine Robert avoue une vraie passion pour la chanson française et plus particulièrement les textes dont elle dit qu’ils l’intéressent plus encore que la musique.

La carrière musicale de Vianney

Si en 2005, il enregistre son premier disque auto-produit avec son frère aîné et des musiciens amis de son père, c’est Isabelle Vaudey, qui deviendra ensuite sa manageuse, qui va lancer sa carrière. Il la rencontre en 2011 et très rapidement elle le pousse à jouer ses titres en public. Elle lui fait aussi rencontrer Antoine Essertier, réalisateur. A l’été 2013 alors que Vianney est toujours étudiant ils enregistrent ensemble son premier album.

Février 2014, six mois après l’enregistrement de l’album, Isabelle négocie pour l’apprenti chanteur un contrat avec Tôt ou Tard. Clin d’œil de l’histoire, il se trouve qu’à l’époque Tôt ou Tard est également le label de son idole Dick Annegarn.

Son premier album Idées blanches sortira le 20 octobre 2014.

Sa carrière va rapidement décoller et dès 2015 il est nommé aux Victoires de la musique dans la catégorie album révélation de l'année. Il ne remportera pas cette victoire mais, la cérémonie se déroulant le jour de son anniversaire, il verra toute la profession réunie au Zénith lui entonner un Joyeux anniversaire à la fin de son interprétation de Pas là.

Pour les Victoires, ce n’était que partie remise puisque un an après, à 24 ans, aux Victoires de la musique 2016, il triomphera en remportant la prestigieuse victoire d’artiste interprète masculin de l’année.

Il sortira ensuite son deuxième album « Vianney » le 25 novembre 2016.

En décembre 2017, après 3 années intenses qui ont vu sa carrière décoller de manière spectaculaire, Vianney ressent le besoin de faire une pause. Il ne rêve que d’une chose, pouvoir passer 7 jours d’affilé chez lui.

2020 sera l’année du retour de Vianney. Dès janvier on le voit sur le plateau de « Gare au Garou » où il interprète avec Louane une reprise de Dis, quand reviendras-tu ? de Barbara. Puis le 7 mai 2020 il sort N’attendons pas. Les paroles de cette chanson, initialement composée pour Johnny Hallyday, ont une résonance toute particulière en cette période de confinement. D’autant plus lorsque l’on apprend que Vianney se remet tout juste d’une infection aux covid-19. Ce premier titre est annonciateur d’un troisième album attendu pour l’automne 2020.

Les plus grands titres de Vianney

Une partie du succès des chansons de Vianney s’explique par son talent à écrire des mélodies joyeuse et entêtantes, faciles à reprendre en chœur. Le public se reconnait dans ces chansons traitant de l’amour, du manque de l’être aimé. Mais son verbe sait être râpeux et loin du consensus lénifiant, ses propos piquants et vaches sur l’être aimé ou manquant. Tout cela l’empêche de tomber dans la niaiserie. Un art consommé des mélodies et des textes qui font mouche.

A ce sujet il déclare à Télérama en 2015 :
« La variété veut divertir, en mettant la mélodie en avant ; la chanson veut apporter du sens, en soignant ses textes. Moi ? Je fais sans doute de la variété... Mais je travaille beaucoup mes textes ; je veux que les mots soient inattendus, qu'ils frottent, qu'ils piquent. »
  C’est ça la recette ses plus grands titres de Vianney. En à peine plus de deux albums il en a déjà écrit un certain nombre :

« Je te déteste »
Je te déteste est le premier single sorti en juin 2014 pour soutenir l’album Idées blanches. Ce titre a été écrit en 2012 lors de son séjour à Londres. Il est inspiré par sa petite amie du moment, qui lui inspirera également l’écriture de Pas là. Ce titre décrit sa colère vis-à-vis d’elle quand le single suivant s’attardera plus sur le manque.

« Pas là »
C’est le deuxième single extrait de son premier album. Il sort le 25 juillet 2014 et dans le clip apparait Lola Bessis. Cette ballade mélancolique est l’exemple type de la capacité de Vianney à créer des mélodies entêtantes. Celle-ci l’est tellement qu’elle deviendra un Même et se propagera sur tous les media et les réseaux sociaux. La chanson devient très rapidement culte et fait décoller la carrière du jeune homme. Elle restera pendant 85 semaines dans le top single se hissant jusqu’en 18ème position. Après "Pas là" Vianney existe dans le monde de la chanson française.

« Veronica »
Le 3ème single d’Idées blanches s’inspire lui aussi de la vie de Vianney. Dans ce titre il fait référence à Véronica Maggio, une artiste Suédoise qu’il apprécie tout particulièrement. Le clip de la chanson est largement inspiré de son périple à vélo entre Londres et Stockholm.

« Les gens sont méchants"
Cette chanson évoque l’implication de Vianney dans l’accueil des SDF dans le cadre de l’opération « Hiver solidaire ». Elle a été le 4ème single de l’album Idées blanches

« Je m’en vais »
Je m’en vais est le premier single du deuxième album intitulé Vianney. Il sort le 17 octobre 2016. Cette balade de rupture vaudra à Vianney la Victoire de la chanson originale lors de la cérémonie des Victoires de la musique 2017.

« Moi aimer toi »
Envoyé aux radios le 13 mars 2017, Moi aimer toi est le deuxième single de l’album Vianney. Son superbe clip, tourné en Afrique du Sud sort lui le 29 mars de la même année.

« Dumbo »
Ce titre est le troisième single du deuxième album de Vianney. Le clip met en scène Vianney en magasinier de supermarché qui s’offre un après midi buissonnier à la mer après sa rencontre avec un enfant. Les scènes de mer ont été tournées sur les plages du Nord ) Malo-les-Bains.

« Fils à Papa »
Dans cette chanson Vianney assume sa condition d’enfant de famille privilégiée. Il ne renie ni ses origines ni son enfance rendue facile. Mais explique que ce n’est pas pour autant que l’on fait face aux doutes et aux tracas de la vie.

« On trace »
Après un long break, en 2019 Vianney écrit et compose ce titre qui servira d’hymne à la campagne 2019 des Enfoirés en soutien aux Restos du cœur.

Mais ses albums comportent également des titres plus personnels. On pense à :

« Notre-Dame-des-Oiseaux »
Ce titre issu de l’album Idées Blanches parle de son collège et évoque les 4 années qu’il passera dans cette institution catholique de sis rue Michel-Ange dans le 16ème arrondissement de Paris

« L'homme et l'âme »
Cette chanson poignante est dédiée au Père Jacques Hamel, mort égorgé dans l’attentat de l’église St Etienne du Rouvray au cours de la vague d’attentats qui secouera la France en 2015-2016.

Les collaborations de Vianney

Outre ses titres en solo, Vianney a rapidement pris le goût des collaborations artistiques. Les duos de Vianney avec d’autres grands artistes ont donné de très grands tubes.

Vianney et Joyce Jonathan : « Les Filles d'aujourd'hui »
C’est la première des collaborations de Vianney couronnées de succès. Il co-écrit et co-interprète ce texte avec Joyce Jonathan. Ce titre qui décrit les mœurs des jeunes filles au mitan des années 2010 participera grandement au lancement de la jeune chanteuse.

Vianney et Maitre Gims : « La même »
L’ancien leader de la Sexion d’Assaaut dont la carrière solo a décollé au point de devenir le plus gros artiste urbain français. De l’autre le leader de la nouvelle scène de la chanson française. Le duo est assez iconoclaste sur le papier mais le potentiel semble énorme. Au final le succès du titre sera colossal. Avec 75000 passages, ce titre a été le titre le plus diffusé par les radios françaises en 2018. C’est le premier titre à occuper le top 1 des hits radio depuis 15 ans. Ce single sera disque de diamant. Ce sera le plus gros succès de Vianney

Vianney et Boulevard des Airs : « Allez Reste »
Ce duo entre Vianney et Boulevard des Airs, écrite par ces derniers, sort début 2019. Il évoque de manière très élégante le délicat sujet de la maladie d’Alzheimer. « J’ai les souvenirs qui toussent / Et la mémoire qui bégaie / Le temps a filé en douce / Sans m’en parler ». Les 3 complices interpréteront ce titre lors de la cérémonie des victoires de la musique 2020

Les albums de Vianney

« Idées blanches » sorti de 20 octobre 2014
En 2013 Vianney n’a pas encore signé dans une maison de disque mais le courant passe bien avec Antoine Essetrier. Isabelle Vaudey convaincue du talent de l’apprenti chanteur le persuade de se lancer dans l’enregistrement d’un album même s’il n’a pas encore signé avec une maison de disque. A l’été 2013 Vianney est toujours étudiant et profite donc des vacances pour mettre ce projet à exécution. Les deux hommes partent se réfugier à Ferrières-sur-Sichon, dans l'Allier. Ils travailleront vite et l’album est dans la boite en deux semaines.

Comme tout premier album, il est très largement inspiré de la vie de son auteur. Avec ses textes mordants et incisifs, il raconte les amours heureuses ou déçues d’un jeune home des années 2010. Vianney dit de cet album qu’il exprime bien l’optimisme qui le caractérise d’où son titre.

6 mois plus tard, en février 2014 il décroche un contrat avec Tôt ou Tard et se met aussitôt au travail. Le premier single Je te déteste sort le 30 avril sans attirer beaucoup d’attention. C’est le deuxième single Pas là qui va mettre sa carrière et l’album sur les rails du succès. Le titre joué en radio et surtout repris comme un running gag va faire connaitre le jeune chanteur.

Quand l’album sortira le 20 octobre 2014, malgré un accueil critique mitigé, le succès est au rendez-vous. S’il ne dépasse jamais la 31ème place des meilleures ventes d’album, sa carrière est longue et sera soutenue par un total de 5 singles. L’album sera certifié double album de platine par le SNEP.

Le 7 septembre 2015 Vianney enregistrera une version acoustique de l’album complétée de quelques reprises. Cela permettra une réédition de l’album fin 2015.

« Vianney » sorti le 25 novembre 2016
Fort du succès très encourageant du premier album, le label veut enchainer rapidement afin d’installer définitivement Vianney comme un chanteur qui compte dans la nouvelle scène de la chanson française.

Vianney part au Croisic près de Nantes pour l’enregistrer. Il écrit et compose toutes les chansons et y joue la plupart des instruments puis que c’est lui que l’on entend tenir les guitares acoustiques et électriques, ainsi que la plupart des claviers et pianos. S’il était accompagné du seul Antoine Essetrier pour le premier album, pour ce nouvel enregistrement il fait appel à de nombreux et prestigieux réalisateurs comme Laurent Vernerey, François Delabrière, Clément Ducol, Loïc Ponthieux ou encore Bob Clearmountain.

L’album est annoncé en octobre 2016 par la sortie du single Je m’en vais. Il sortira le 25 novembre 2016. Intitulé simplement Vianney cet album sera celui de la confirmation et impose le jeune artiste comme l’un des auteurs-compositeurs-interprètes phares de la nouvelle génération.

En moins de 3 semaines l’album est disque d’or. Il est certifié disque de diamant (plus de 100 000 ventes) dès janvier 2017.

A partir de cet album Vianney va être sollicité par de nombreux artistes pour lesquels il écrira des chansons. Il devient auteur pour Pomme, Céline Dion, Louane, Julien Clerc, Kendji Girac, Erza Muqoli, Black M, Patrick Bruel, Tryo …Tout le monde veut une part de son talent.

Les concerts de Vianney

Vianney est comme un poisson dans l’eau sur une scène. Il fait preuve d’une superbe aisance et sait nouer des liens complices et ludiques avec son public.

Son premier concert a lieu au New Morning, rue des petites écuries à Paris en 2007. Il s’y produit pour la finale du concours Emergenza qui permet aux musiciens amateurs de se faire connaitre et reconnaître.

Mais sa carrière scénique commence vraiment après la sortie d’Idées blanches. Il part en tournée en première partie de la tournée Vieillir ensemble de Florent Pagny. Il sillonne la France pour 30 dates. La vedette lui servira de mentor bienveillant et Vianney dit qu’il a « un peu fait The Voice sans la télé ». Même si le public n’est pas venu pour lui, tous les soirs il enfile sa tenue de guerrier et se défonce sur scène pour capter l’attention de ce public venu pour quelqu’un d’autre.

Il enchainera ensuite les premières parties pour Shaka Ponk, Julien Clerc, Cats on Trees, et même Johnny Hallyday. Mais l’artiste pour lequel il sera le plus fier d’ouvrir sera sans doute son idole Dick Annegarn qu’il accompagnera sur quelques dates.

Sa première date parisienne en solo aura lieu au Café de la Danse en janvier 2015. Pour l’occasion il fera un duo avec Samaha, la chanteuse du groupe Shaka Ponk.
En mai 2015 tout s’accélère et il se lance pour une tournée dans toute la France en tant que tête d’affiche. Il se rôde en juillet dans les festivals puis du 16 octobre au 9 décembre il assure une trentaine de dates dont un passage parisien à la Cigale le 1er décembre.

Cette tournée initialement prévue sur 2015 l’emmènera pour 3 ans de concerts quasi ininterrompus. Il sillonnera toute la France mais aussi l’Asie à la conquête de laquelle il partira en 2017 pour une série de concerts à Hong-Kong, Singapour, Séoul, Tokyo, Bangkok et Taïpei.

Toujours en 2017 il tient à célébrer ses 150 000 abonnés sur Facebook par un concert en ligne exceptionnel. Cela donner un live Facebook de 2h30 où il invitera à Boulevard des Airs, Bigflo & Oli et Alain Souchon qui chanteront avec lui.

Ce goût pour les invitations sur scène on le retrouve aussi dans les salles de spectacles. Outre les invités cités précédemment, il y sera rejoint, au fil des dates par Tété, Gérard Lenorman, Joyce Jonathan, ou Maxime Le Forestier dont son père interprétait les titres quand il était enfant.

Cette longue tournée l’emmènera jusqu’à l’AccorHotels Arena de Paris où elle se conclura les 8 et 9 juin 2018. Pour ces deux dernières dates prestigieuses, les invitations seront nombreuses et le public parisien le verra chanter avec Mc Solaar, Véronique Sanson, Patrick Bruel et Bigflo & Oli. Ses parents assisteront à ces dates parisiennes. Il profitera de la présence de son public pour les remercier de l’avoir « laissé libre » depuis l’enfance.