Paroles de la chanson Fils prodige par Swift Guad

Chanson manquante pour "Swift Guad" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Fils prodige"

Paroles de la chanson Fils prodige par Swift Guad

Tic-tac, tic-tac, le temps passe, un banc public
Posé dans la cour, la roue ne tourne que dans un sens unique
Swift Guad, Swift Guad : un gars comme tous ces gens pudiques
Sauf que quand j'étais petit on m'disait : "Vends du shit et prends du fric"
Je t'en supplie, arrête avec tes manigances
Parce que dans ma ville c'est les souris qui meurent et le chat qui danse
C'est la routine, pour le châtiment y a pas de silence
Tout le monde veut baiser la France mais on préconise l'abstinence
Hey miss, t'aimes squatter dans les magasins
J'espère que t'as pas oublié la gazeuse dans ton sac à main

La rue est pleine de sales gamins, de policiers, de gars malsains
Mais des gens s'font buter pour un paquet de béda ou trois fois rien
Y a des sales chiens, y a des cafards, ça s'acclimate
Y a des catins qui taffent et qui placardent la palissade
Y a des gamins qui passent de la bacave à la bicrave
Y a des gars bien qui deviennent des crack-man à Stalingrad
Crade, les gendarmes font la peau aux braconniers
C'est plus la même époque, les roumains font les poches aux japonais
C'est le choc des cultures, dans la débauche trop de gars paumés
Ici la fauche on la connait, alors la faute on la commet

Mais non faut pas chômer ou des coups de poings vont t’assommer
Encaisser la monnaie, ouais c'est pour ça que mes mains sont façonnées
Les miens n'ont pas sommeil et déambulent sur la chaussée
On sort pas d'HEC mais moi je sais qu'on est des gars OP

J'arrive fort comme un Boeing dans une tour
Comme un gros chibre dans une fouffe, comme un bolide dans une course
La branlette t'a rendu sourd, c'est l'ignorance qui m'oblige
A rapper, maintenant la rue a trouvé son fils prodige

J'arrive fort comme un Boeing dans une tour

Comme un gros chibre dans une fouffe, comme un bolide dans une course
La branlette t'a rendu sourd, c'est l'ignorance qui m'oblige
A rapper, maintenant la rue a trouvé son fils prodige

L'amour est dead, les poches sont vides, la coupe est pleine
On veut être au sommet et briller comme la Tour Eiffel
Ici, ça fout les nerfs, l'échéancier commence à coûter cher
Et moi comme Spaggiari, j'irai piller par la voie souterraine
J'veux leurs billets alors va leur dire que c'est l'heure de prier
Que les hivers comme les étés sont tous des meurtriers

Et je m’arrête pas dans ma lancée, j'ai vu des keufs tiser
Et c'est pour ça que je peux avancer même si j'ai le cœur brisé
Balancer du son et être comme ces rappeurs friqués
Au lieu d'aller braquer des sous avec la gueule grimée
Et être reconnu pour ça comme un acteur primé
A l'heure qu'il est on peut t'avouer que plein de gars veulent signer
Hey petit : est-ce que t'as toujours la même tête de queue ?
Hey papy : est-ce que t'as préparé ton nerf de boeuf ?
On fume du marron, on broie du noir, on baise le bleu
On boit du sky, c'est parce qu'on est loin d'un contexte heureux

J'veux encaisser des thunes, et pomper mon joint de weed
Mais toi tu viens me lécher les burnes et montrer ton insigne
Un rodéo Paris by night et tous les condés se font un film
Un caméscope au comico pour voir des confessions indignes

J'arrive fort comme un Boeing dans une tour
Comme un gros chibre dans une fouffe, comme un bolide dans une course
La branlette t'a rendu sourd, c'est l'ignorance qui m'oblige
A rapper, maintenant la rue a trouvé son fils prodige

J'arrive fort comme un Boeing dans une tour

Comme un gros chibre dans une fouffe, comme un bolide dans une course
La branlette t'a rendu sourd, c'est l'ignorance qui m'oblige
A rapper, maintenant la rue a trouvé son fils prodige

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Swift Guad