Paroles de la chanson Fight club par Simony

Chanson manquante pour "Simony" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Fight club"

Paroles de la chanson Fight club par Simony

Depuis petit, j’ai les crocs, j'voulais briller comme l’étoile
J'me suis cassé les dents et je m’en mords encore les doigts
Même si j’atteins les deux, j’attendrais toujours les trois millions d’euros
Petit prince se prépare avant d’être roi
Révolté par l’état, on se sent à l’étroit
Comme Melvin Dismukes face à la police de Detroit
Il n’y a qu’en moi que je crois, comment combattre le froid ?
Regarde-moi dans les yeux, moi, je t’écrase pas, je te broie
Allez vous faire enculer, j’aimerais l'crier sur les toits puis

Sauter dans le vide pour que mes ailes se déploient vite
J’ai d'jà la mienne à gérer, viens pas me raconter ta vie
L’arme est chargée, attention, je vais tirer dans le tas

Je ne suis pas les règles, je veux dépasser le maître
Y a que quand je suis le best que j’essaie de rester le même
Je ne suis pas les règles, je veux dépasser le maître
Y a que quand je suis le best que j’essaie de rester le même

Crois-moi, change pas
Promets moi de ne pas pleurer quand je pars

Mes démons s’invitent, mes anges tardent
Parfois, ce n’est pas moi quand je parle, oh
Crois-moi, change pas
Promets moi de ne pas pleurer quand je pars
Mes démons s’invitent, mes anges tardent
Parfois, ce n’est pas moi quand je parle

La réponse à mes questions : "Je laisse planer les doutes "
Je feins d’être curieux mais en fait, jamais je n’écoute
Je prends l’info, je donne des coups, devant vos portes, je sonne et cours
Une âme de gamin, toute ma vie, j'resterai jeune et con
Ma face cachée, je l’écourte
Ai-je les couilles ? Pour faire du rap, je sèche les cours

En master pour apprendre à lécher des
Devant l'miroir, j’me défoule, on veut m’enlever ma passion
Je les écoute pas, c’est des fous
J'suis en train de dérailler, je ne fais que brayer
Dans ma chambre, je me fais chier comme un caillou dans la chaussure
Dormir, fumer ? J'suis tiraillé, le temps tiens la mitraillette
En guise de balle entre les yeux, il tire un grain du sablier

Je ne suis pas les règles, je veux dépasser le maître
Y a que quand je suis le best que j’essaie de rester le même
Je ne suis pas les règles, je veux dépasser le maître

Y a que quand je suis le best que j’essaie de rester le même

Crois-moi, change pas
Promets moi de ne pas pleurer quand je pars
Mes démons s’invitent, mes anges tardent
Parfois, ce n’est pas moi quand je parle, oh
Crois-moi, change pas
Promets moi de ne pas pleurer quand je pars
Mes démons s’invitent, mes anges tardent
Parfois, ce n’est pas moi quand je parle

J'sais même plus qui j'suis, aucune voix n’a d’issue
Entre paris et Clichy, c’est tout seul que je tire sur ma droiture
Je peux lire sur vos lèvres : "Pourquoi te caches tu ? Tu n’es vrai que les textes

Tu n’es bien quand dans l’éther, j't’ai jamais cru dans les faits
Faut être prudent les frères, Simony prend la grosse tête
Il a même un nom d'scène, il est pris dans l’excès d’ego
Attention à vos lectures, les mots Simony boxait"
Les double sens m’obsèdent, j'fais danser les mots t’sais
Ils n’ont pas cru en moi, je les observe
Amusés par ma naissance, ils vont pleurer à mes obsèques
C'est pas moi quand je parle

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment