Paroles de la chanson Maladavexa par Népal

Chanson manquante pour "Népal" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Maladavexa"

Paroles de la chanson Maladavexa par Népal

Le biff j’suis malade avec ça
Les tche-bi j’suis malade avec ça
Le genre qu’t’as du mal a vexer
J’suis pas solo ds ma te-té j’suis malade avec ça
Le biff j’suis malade avec ça
Les tche-bi j’suis malade avec ça
Le genre qu’t’as du mal a vexer
J’suis pas solo ds ma te-té j’suis malade avec ça
Malade avec ça
Malade avec ça
Appelez-moi un médecin, j’suis malade avec ça
Malade avec ça
Appelez-moi un médecin, j’suis malade avec ça
Malade avec ça

Appelez-moi un médecin, j’suis malade avec ça
Malade avec ça
Malade avec..

Compare pas Lecce avec le AC Milan
On va pas parler mille ans
Certains vont à La Mecque, d’autres à Las Vegas
Nous on est fonce-dé quand on s’rend à l’évidence
J’vois qu’des entrées qui n’offrent aucune résistance
Quelques gars hésitants et des camés silencieux
Agressif ? Nan vieux, j’ai plus 18 ans
Go c’est bandant d’être au cœur quand t’arrives à garder tes distances
Avec ça
Nan, c’est pas mon passe-temps d’aller s’tappe

Dieu merci, j’ai une passion qui fait qu’samedi soir
J’vais pas m’finir à l’exta
Le rap j’suis malade avec ça
J’ai beaucoup d’gavas qui sont malades avec ça
T’entends un classique, moi une banane de l’espace
Bellek vous allez rouler comme la te-tê à Ned Stark

Le biff j’suis malade avec ça
Les tche-bi j’suis malade avec ça
Le genre qu’t’as du mal a vexer
J’suis pas solo ds ma te-té j’suis malade avec ça
Le biff j’suis malade avec ça
Les tche-bi j’suis malade avec ça

Le genre qu’t’as du mal a vexer
J’suis pas solo ds ma te-té j’suis malade avec ça
Malade avec ça
Malade avec ça
Appelez-moi un médecin, j’suis malade avec ça
Malade avec ça
Appelez-moi un médecin, j’suis malade avec ça
Malade avec ça
Appelez-moi un médecin, j’suis malade avec ça
Malade avec ça

Bizzare personne l'ouvre quand c’est l'gengen qui cause
Un banquier peut faire pire que cent Francis Heaulme
Moi, la musique ; ient-ient, ciste-gro
Dans l’rap y’a plus d’enculés qu’à San Francisco (damn)

La paze à Juicy J, la ganache à Demis Roussos
Bienvenue à Bériz sur Flow
Y’a oisan à teczer, les devises en exergue
Distinguer té-véri du faux, bon
On accouche nos dingueries, le pilon la péridurale
Baba tu sais d’qui tu rappes, mets-y plus d’âme
Tu voulais l’infini ? Imagine le numéro d’série d’une balle
Des génies du mal, trop d’phases à raffiner
Impossible de compter l’nombre de joints calcinés
Fatigué, dur de m’faire à l’idée qu’faudrait qu’j’te tourne le dos pour que nos deux cœurs soient alignés
Avec ça

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment