Paroles de la chanson Elephant par Laylow

Chanson manquante pour "Laylow" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Elephant"

Paroles de la chanson Elephant par Laylow

225, téma mes éléphants dans la clairière (yeah)
220 km/h dans la gova, mes gavas font "yeah yeah" (yeah yeah)
Fais pas l’ancien papi, tous tes CDs sont rayés
Deux fois plus chaud, on est toujours à chaud, on est toujours réveillés
On pull up à quatre dans l'appart si tes potes ont pas payé
220 millions, c’est nada, sur Paname, demande à Ney Ney
Fais pas l’ancien papi, tous tes CDs sont rayés
J’arrive à fond dans la caisse, j’arrive en plein dans la tête

Hun, elle cuisine le cake, cake, hun, elle veut son date, date
Hun, ses seins sont fakes, fakes, hun, j’lui donne un fake name
Ouh, mes gavas font "yeah, yeah", contents quand on est sur L.A
Ouh, pour fêter mon birthday, j’me contenterai pas d’un Sundae
J’me contenterai pas d’une seule ‘teille, j’suis dans le stud’, il est six o’clock
J’me demande si bitch est sincère ou si c’est seulement du vice de forme
Yeah, yeah, fashion killa gère la tendance depuis longtemps, ouais ouais (depuis longtemps)
Mamacita veut qu’je parte j'lui dis qu'je n'ai pas l’time, oh man (oh man)
J’arrive dans un Q7, j’le bois cul sec, vite fait (vite fait)
Tu t’fais doubler vu qu’t’es pas très discret, ouais, ouais (nan nan)
J’suis v’nu dans ton stade pour climatiser, trop, trop frais, préviens l’régisseur


Nouveau flow tout désabusé, yeah, yeah, yeah

225, téma mes éléphants dans la clairière
220 km/h dans la gova, mes gavas font "yeah, yeah"
Fais pas l’ancien papi, tous tes CDs sont rayés
Deux fois plus chaud, on est toujours à chaud, on est toujours réveillés
On pull up à quatre dans l'appart si tes potes ont pas payé
220 millions, c’est nada, sur Paname, demande à Ney Ney
Fais pas l’ancien papi, tous tes CDs sont rayés
J’arrive à fond dans la caisse, j’arrive en plein dans la tête

J’tape des barres quand tout l’monde dit qu’y’a plus d’espoir (y’a plus d’espoir)
Té-ma ma clique remonte la pente en coupé sport (en coupé sport)
J’suis dans la ville mais j’suis v’nu juste pour péter l’score (hey, hey, hey, hey)
M’appelles pas par intérêt, m’appelles pas pour baiser c’soir (hey, hey, hey, hey)
A j'ter des sorts, tu sers juste à j’ter des sorts
J’parle pas trop gros, j’fais les sous, gros business sur téléphone, ah ouais
[Ah le mytho ?] c’fils de *bip*, c’est que des mythos
Casquette Merco comme Hamilton, j’ai d’l’avance, j’sais pas combien d’tours
J’suis là puis j’me téléporte, j’suis bon juste pour compter les sommes
Pas b’soin d’un télescope pour voir qu’on l’fait pas comme les autres
Maman avait raison, 225, c’est la vraie maison
J’avance, tout est sombre, bitchies répètent que mon nom

225, téma mes éléphants dans la clairière
220 km/h dans la gova, mes gavas font "yeah, yeah"
Fais pas l’ancien papi, tous tes CDs sont rayés
Deux fois plus chaud, on est toujours à chaud, on est toujours réveillés
225, téma mes éléphants dans la clairière
220 km/h dans la gova, mes gavas font "yeah, yeah"
Fais pas l’ancien papi, tous tes CDs sont rayés
Deux fois plus chaud, on est toujours à chaud, on est toujours réveillés
On pull up à quatre dans la party, tes potes ont pas payé
220 millions, c’est nada, sur Paname, demande à Ney Ney
Fais pas l’ancien papi, tous tes CDs sont rayés
J’arrive à fond dans la caisse, j’arrive en plein dans la tête

Yeah
Yeah, yeah, yeah, yeah

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)