Paroles de la chanson Vie de crev's par KDD

Chanson manquante pour "KDD" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Vie de crev's"

Paroles de la chanson Vie de crev's par KDD

[DAD PPDA]
Une salle sombre une table un cendrier
L’écran éclaire les yeux du meurtrier
Poignée prit dans le froid de l’acier
L’officier d’bout dans ses bouffes de fumée
Souffle des perspectives entre parler et cogner
L’avocat se tient là dans l’silence du bruit
Comme un renard qui guette le corbeau
Pour clouer son bec d’alibi
Le flic terre à terre a le flaire d’un stagiaire sans vice
La police fait justice mais la justice fait taire la police
(Tu croyais quoi ?)
On arrête pas le maire de la ville avec la merde en ville, hein

On condamne la merde sur les trottoirs mais jamais les chiens
Les cols blancs commettent crime à prendre 100 ans
Mangent des procès étales sur 100 ans
Les médias brassent du vent
Place Vendôme vit l’honorable société
Milliardaires montés sur la criminalité
Adulés par célébrité je vois trop d’caïds à l’écran
De moisissures sous l’éclat de flingues dans l’écrin
Shérif proxénète fait le net sur les dames du canal
Dégorge au saloon son divorce dans les grammes
Maire trempé joue des gammes politique
Mène des affaires plein de grammes sous table
Mène train v’vie polygame

Tête propre et mains sales, élite corrompue
Blanchie, vendue comme disque polygame
Col blanc criminel avec tête Darry Cowl
Crime silencieux à l’arôme viticole
Faut qu’on s’y colle vieux

Un franc pèse lourd pour ma vie de crev’
Et quand il fricote avec le pèse lourd
Moi je crève 25 ans je traque l’oseille
Où il est prend les fafs quand je peux
Quand je crève la dalle en solo le hip hop où il est hein ?
Un franc pèse lourd pour ma vie de crev’
Et quand il fricote avec le pèse lourd moi je crève
Combien de fois j’ai pensé au braquage
Acier braqué sur une vieille
Lui dire que j’ressens déjà la faim à mon âge


[Diesel]
Quand on parle d’espérance, eux, ils brassent les millions
Je les entends dire ne regarde pas
Y a rien pour toi, garçon
Ce pays c'est 3 millions de chômeurs
Pour 100 milliardaires
Les gavés font de la voile
Le reste en prend plein la gueule
Des miettes pour les pauvres
Et de l'or pour la Jet Set
Des jours de labeur et toute une vie de recette
15 ans aux ASSEDIC pour Nadia et Ritton
3000 ans de SMIC pour les anciens patrons
Ma génération veut plus que celle de mes parents
Si je rêve de richesse, de quoi rêveront mes enfants?

Si trop sont prêts à braquer
C'est qu'on est tous au courant
De la merde dans laquelle on est
(ça tu l’sais !)
Dans la vie, sur scène ou sur disque
Je fais pas le player
J'claque pas 100 briques par jour
J'suis pas Richard Proyer
Trop d'esbroufes sous nos yeux
Et trop d’cœurs fermés
Marre de s’lamenter
Il est temps de palper le blé

Un franc pèse lourd pour ma vie de crev’
Et quand il fricote avec le pèse lourd
Moi je crève 25 ans je traque l’oseille
Où il est prend les fafs quand je peux
Quand je crève la dalle en solo le hip hop où il est hein ?

Un franc pèse lourd pour ma vie de crev’
Et quand il fricote avec le pèse lourd moi je crève
Combien de fois j’ai pensé au braquage
Acier braqué sur une vieille
Lui dire que j’ressens déjà la faim à mon âge

[Diesel]
Les poches vides l'œil fluide
Seul et sans guide les nerfs lâchent
Beaucoup sombrent, certains coulent, d’autres nagent
Les huissiers tapent à la porte, mon vieux
Cramés par les dettes, boites aux lettres, mise en demeure et contentieux
Pourtant, on rêve d'richesse avec un compte plein de flèches

Partir loin, brasser les milliards comme Ferdinand Pièche
Sortir de c’créneau où les pauvres restent misérables
Crever le plafond d’un monde de blindés intouchables

[DAD PPDA]
A mi-chemin entre ciel et terre paradis enfer
Bon élève ou gangster éducation d’rue ou mon père
A moitié homme animal j’manie ombre et lumière
Entre SMIC et millionnaire y a qu’un pas ; le revolver
Chaque jour est une révolte frère
Je doute et m’abstiens comme ceux qui s‘agenouillent vers l’est frère

Le rap c’est 100 pour cent pour cent de ma vie
Pour 10 pour cent de mon art
Si je braque c’est 100 pour cent bénef
Pour 10 ans de placard

Un franc pèse lourd pour ma vie de crev’
Et quand il fricote avec le pèse lourd
Moi je crève 25 ans je traque l’oseille
Où il est prend les fafs quand je peux
Quand je crève la dalle en solo le hip hop où il est hein ?
Un franc pèse lourd pour ma vie de crev’
Et quand il fricote avec le pèse lourd moi je crève
Combien de fois j’ai pensé au braquage
Acier braqué sur une vieille
Lui dire que j’ressens déjà la faim à mon âge

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment