Paroles de la chanson Freestyle 5 min #10 par ZKR

Chanson manquante pour "ZKR" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de " Freestyle 5 min #10"

Paroles de la chanson Freestyle 5 min #10 par ZKR

C'est comme ça qu'ça commence, criminelle la romance
Avec un refrain mélodieux, du sang-froid dans un crime odieux
Pique comme lacrymogène et vole comme un Arabe
Marre des mange-pierres, la dalle d'un pique-assiette, faut nous garder du rab
Qu'est-ce que tu f'rais pas pour du rap ? Chut, parle bien ou ça dérape
Juste cinq minutes de freestyle, j'mets la concu' dans les vapes
Y a qu'en cances-va que tu pouvais m'voir dans les VIP
Toute l'année, j'entends des zip, toute l'année, tu tailles des pipes
Wesh, ça m'fait bizarre quand la p'tite m'appelle "papa"
J'suis pas là, j'suis parti faire des faffes pour la fafa'
J'diminue les risques de m'la prendre par un faux, faux
J'en veux toujours plus dans l'fond, j'crois qu'j'ai l'syndrome d'la nympho'
J'sors du Nouveau Roubaix, j'ai pas regardé les infos
Ils résonnent dans ma tête : le gyro' et sa sympho'
Nie si y a pas d'preuves devant l'OPJ
Toujours le choix y a que d'mourir qu'on est obligé
Tu m'retrouves au QG, en train d'bosser sur des projets
Qui verront le jour ou pas, j'sais pas, on verra bien
Parler, ça sert à rien, mais des fois, faire aussi
Ah ouais, maintenant qu'ça sent l'roussi, tu veux qu'on négocie, hein
Comportement d'égoïste, j'ai fait mon ch'min, l'gamin oublié va l'dire aux choristes
T'as vu les risques qui faut les rentabiliser ? Au moins, en cellule, ça t'évitera d'culpabiliser
Rappeur en bois quand j'kick, t'es déstabilisé
J'ai pas un quart, c'que les jaloux ont comptabilisé
Dégradé blanc, moi, j'suis pas d'ces 3abis lissés
P'tit frère, lâche pas l'école quitte à même bibi au lycée
Avec les policiers, j'ai plus les mêmes rapports : quand j'vais en GÀV, ils veulent une to-ph' parce que j'suis un rappeur
J'suis pas un exemple et c'est dur à digérer, j'essaye d'quitter la rue à l'heure où mon p'tit frère est déféré
Le crâne qui chauffe, là, j'ressens l'besoin d'en faire un
On croit en Dieu, très bien, les choses, le temps fera
Donc t'en fais pas, c'est pas grave, si on leur plaît pas
Ils veulent enlever l'liquide, ça va d'voir bicrave par PayPal
Et j'bonifie mon arsenal, j'suis comme Arteta
Quand y a les keufs, nous, on dit : "Beebop", pas "Arthéna"
C'est pas dur à r'tenir un numéro qui remplace ton nom d'famille
C'est pas un con, lui, c'est un partenaire
C'est toi qui parle d'honneur, tfou sale donneur
Et l'bonheur dès que j'crois l'voir, il m'fait un doigt d'honneur
Ça t'dit : "Mets-toi tout nu", dignité sous scellé
J'suis innocent comme un voleur qu'on a pris pour un receleur
Le cerveau bien fêlé vu la qualité d'l'inspi'
On dirait qu'j'suis son fils, j'peux rien faire sans l'accord de la SPIP
Un casse-pipe, la routine, j'suis pas né pour me plaindre
Puissance spirituelle, j'suis pas né pour te craindre
Les mains crades, carbo' jusqu'aux empreintes
En vrai, y a beaucoup moins d'avantages que d'contraintes
Ni on tremble, ni on trinque quand faut signer l'contrat
Dur de faire de beaux rêves quand tu t'mets dans d'beaux draps
Wesh, t'es fragile comme un ballon d'baudruche
J'suis un aigle de l'Atlas donc j'peux pas faire l'autruche
Et nique ta mère la frustrée si tu dis qu'on triche
On m'écoute du Nouveau Roubaix jusqu'en Autriche
Une super grosse kich', bah, chez nous, c'est un parpaing
La beuh sent tellement fort, qu'on s'retrouve au parfum
Un pare-feu dans l'studio pour pas qu'la cabine brûle
Allez, va t'inspirer ailleurs, espèce de p'tite brelle
J'essaye d'réparer ci, avant d'réparer ça
À 25 ans, on s'voyait millionnaires, pas toucher l'RSA
Mais les péripéties, on n'peut pas gérer ça
Et je sais qu't'apprécies comment j'suis précis, comment j'ai pris ça
ZK, tu m'donnes des frissons quand tu freestyles
Ça fait du bien comme quand ils ont rien trouvé et puis qu'ils s'taillent
Ganté, labo', l'poto marmelle comme un cuistot
Les serveurs bicravent, en vrai, le four c'est comme un resto
Quelques millions d'vues, ça s'prend déjà pour une re-sta
J'ai juste pas les locks mais j'me gaze comme un rasta
Et la concu' s'consume comme mon spliff
ZKR aka La Bête comme dans Split
Confonds pas droit et devoir, ma couleur, c'est une valeur comme le blanc et le noir
Et le soir, quand on sort, rentrer, c'est jamais sûr
J'écris tellement d'phases, j'peux plus compter les mesures
Pas si moche la misère, jamais loin d'la misaine
Grosse descente, la dizaine, charbonneur, pas si zen, nan
C'est gênant d'te voir finir comme ça, j't'aimais bien
Bien avant l'rap déjà, il convoitait mes biens
Et j'profite pas du bon pour faire une pause
Tu sais, sois pas trop long pour faire une passe sinon, peut y avoir faute
C'est un peu comme le foot, la CR, c'est la VAR
Et partout c'est pareil, mais Roubaix, c'est à part
C'est pas du respect, tu fais qu'sucer car t'as peur (suceur)
C'est pas du respect, tu fais qu'sucer car t'as peur (suceur, suceur, suceur)
C'est l'chant des sirènes et l'bruit des serrures qui nous a bercé
Mes potos d'enfance avaient d'l'oreille, là j'crois qu'y a moyen d'percer
Mais moi, j'les croyais pas trop, j'voulais gonfler mon platrot
Donc à 18, j'avais une puce qui pète, un Audi Quattro
Que des bâtons dans l'rétro', y a d'quoi en faire une forêt
Maintenant, tu sais qu'y a beaucoup d'talents dans l'Nord, enfoiré
Très loin de tout c'qu'on croirait, la vérité, c'est une traître
Car elle vient jamais au moment où la personne est prête
Trop gentil, mon cœur a dû passer un peu sous la presse
Et j'sais très bien qu'y a deux-trois fils de putes qui ont mon adresse (qui ont mon adresse)
Et si ça marche, ils diront qu'ils croyaient en moi
C'est plus comme à l'école, j'me tiens à carreau pour des mois en moins
Y a des parcelles d'mon cœur qui sont broyées en moi
J'ai grave maigri, c'est pas grave, j'ai grave pris du poids en point
J'sais qu'du coin d'l'œil, ils nous guettent
Si j'meurs demain, s'il-vous-plaît, faites jamais une quête (archem la bête)
Tu m'la mets, j't'la remets, histoire qu'on soit quittes
Le taff, ça paye, ça j'en suis sûr, faut pas qu'on s'inquiète
J'ai mis d'côté les miettes, j'en f'rai une demi-baguette
T'as tellement rien dans l'froc, il t'faut une demi-braguette
WAllah, j'bouge pas, j'attends que tu reviennes me braquer
Une fois qu'les mes-ar sont usées, ça y est, il faut les brader
Msakine, ils ont l'flow et l'écriture bridés
Ils peuvent tomber en panne à tout moment, c'est comme un briquet (c'est comme un briquet)
Bah ouais, ça vient des briques rouges, là où il s'passe des trucs louches
Dis mon blase et l'poto va t'arranger sur le prix d'touche (eh)
Et la kush me couche, ouais, c'est re-ch, le cous'
La qualité, faut la payer, sinon tu fumes d'la p'louse
T'inquiète pas pour le 9, il viendra pas tout seul
J'viens du Nord, j'peux pas l'perdre, du coup, pas b'soin d'boussole
Bracelet, maison, bédo, manette, console, ancien rouillé qui veut donner conseils, bah ouais
Album bouclé, virus veut pas qu'on sorte, oreilles partout, langage des signes quand on s'concerte
Ça m'rend d'jà fou d'm'occuper de c'qui m'concerne
R'garde dans tes mains, p't-être au début d'l'année prochaine
Lyrics explicites, j'peux pas être plus clair
Tu sais même pas r'connaître les keufs, espèce de bigleux (de bigleux)
J'ai pas l'cardio donc j'dois trottiner, même confiné, ça suffit pas pour fermer les robinets ('binets)

Nouveau Roubaix, Nouveau Roubaix, Nouveau Roubaix
Eh, eh
Ils sont nuls, dis-leur d'arrêter d'ouer-j'
J'les bois comme un verre d'eau, j'les graille comme un sandwich
ZKR, faudra s'y faire, gros

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de ZKR