Paroles de la chanson Grande Caline (la) par Théodore Botrel

Paroles de Théodore BOTREL
Musique de Théodore BOTREL
© EDITIONS FORTIN

Chanson manquante pour "Théodore Botrel" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Grande Caline (la)"

Paroles de la chanson Grande Caline (la) par Théodore Botrel

Celle qui m’a pris tout entier
Celle pour qui mon cœur altier
Bat dans ma farouche poitrine
Est si preneuse voyez-vous
Que nos gâs la chérissent tous :
C’est la grande Câline !

Lorsque je la quitte, parfois,
Je pleure quand je la revois
Du haut de l'agreste colline ;
Et, dans l'ivresse du retour,
J'envoie un long baiser d'amour
A la grande Câline.

Elle a des yeux troublants et fiers
Quelquefois bleus, quelquefois verts,
Plus souvent couleur opaline :
Combien de gâs insoucieux
Se sont damnés pour les beaux yeux
De la grande Câline !

Quand elle chante à sa façon
L'Homme, saisi d'un grand frisson,
N'entend plus que sa voix divine :
Combien de nos jeunes garçons
Sont morts d'écouter les chansons
De la grande Câline !

Dans sa robe couleur d'azur
Elle vient à vous d'un pas sûr,
Malgré son allure féline ;
On veut fuir... on ne le peut pas...
Et l'on tend, malgré soi, les bras
A la grande Câline

Elle vous berce doucement
Comme autrefois votre maman
Dans vos berceaux de mousseline ;
Et, raidis d'extase, l'on meurt...
Heureux de mourir sur le cœur
De la grande Câline !...

Et des amants elle en aura
Tant qu'aux Bretons elle tendra
Sa bouche à la saveur saline,
Car, dans ton lit de goëmons,
O MER ! ! ! c'est Toi que nous aimons,
Toi, la grande Câline !...

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment