Paroles de la chanson Dans Les Prisons par Pigalle

Chanson manquante pour "Pigalle" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Dans Les Prisons"

Paroles de la chanson Dans Les Prisons par Pigalle

Près de son lit, un dictionnaire et « Poèmes à Lou » d'Appolinaire
Elle disait sur un ton traînant que je n'étais pas un bon amant
Un jour les jours devinrent plus gris, pas de boulot, puis j'avais pas envie
Les petites conneries sont devenues des grosses
Et j'ai laissé la petite Nicole, pour faire le guignol, des bricoles, piquer des bagnoles ...
Elle me voyait moins souvent, pleurait un peu en m'engueulant
De ma femme, elle devint ma mère, en me parlant d'un ton sévère
J'ai pas écouté ... J'ai continué ...
Je me souviens de son visage éteint, quand on m'a serré un matin,

Menottes aux poings

Mais dans les prisons y a pas de musique, y a que la complainte nostalgique
Des barreaux qu'on tape, des matons qui frappent,
Des nerfs qui craquent quand on attend la date, gros sur la patate

Elle m'envoyait des lettres désespérées, je l'imaginais la nuit à veiller
Et puis plus rien un jour de juin, elle avait changé de chemin
Elle m'a mis KO ! ... coincé dans un sanglot
Près de mon lit dans la cellule, j'ai mis un dictionnaire, Apollinaire et ton désert

Mais dans les prisons y a pas de musique, y a que la complainte nostalgique

Des barreaux qu'on tape, des matons qui frappent,
Des nerfs qui craquent quand on attend la date, gros sur la patate

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment