Paroles de la chanson L'apocalypse par Perez

Chanson manquante pour "Perez" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "L'apocalypse"

Paroles de la chanson L'apocalypse par Perez

Je crois que nous étions tous les deux
A la terrasse d'un café
Le soleil me faisait cligner des yeux
Et cela semblait t'amuser
Quand la nuit s'est abattu
Au milieu de l'après-midi
Nous avons d'abord cru à une éclipse
Comment pouvions nous deviner
Que le tout dernier jour de l'été
Serait celui de l'apocalypse

J'aimais te regarder tournoyer
Jusqu'à vaciller
J'aimais quand tes yeux étaient rivés sur moi
Quand on dérivait toi et moi
Sans se soucier de quoi que ce soit

Tu oscillais, tu me fascinais
J'aimais la trame de ton visage émacié
Et quand les flammes qui nous consumaient
Toi et moi
Ma dernière pensée fut tout à toi

Je n'ai jamais douté une seconde
Que nous étions amoureux
Serait-il possible que la fin du monde
M'est rendu un peu présomptieux
Quand la nuit s'est abattu
Au milieu de l'après-midi
Nous avons d'abord cru à une éclipse
Comment pouvions nous deviner
Que le tout dernier jour de l'été
Serait celui de l'apocalypse

J'aimais te regarder tournoyer

Jusqu'à vaciller
J'aimais quand tes yeux dérivaient sur moi
Quand on dérivait toi et moi
Sans se soucier de quoi que ce soit
Et je t'ai regardé

Et je t'ai regardé, t'en aller
Jusqu'à t'effacer
Jamais je ne parvins à tes sommets
En toi ce qui t'animait
Et pourquoi tu t'amusais avec moi
Quand je tendis ma main, tu la repoussas
Je cherche ton regard mais tu le détournas
Et quand les flammes nous consumèrent toi et moi
Ta dernière prière fut tout à toi

J'aimais te regarder tournoyer
Jusqu'à vaciller

J'aimais te regarder tournoyer
Jusqu'à chansonner
Jusqu'à t'abandonner

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment