Paroles de la chanson Agression par Fadah

Chanson manquante pour "Fadah" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Agression"

Paroles de la chanson Agression par Fadah

Malheureusement ce n’est pas qu’une impression
J’crois qu’ j’ai du mal à gérer la pression
On se reparle à la fin d’la session
J’me braque et je vis tout comme agression
Silence tu m’saoules avec tes tas d’questions
Si j’crache tout c’est qu’tu gênes ma digestion
Faut vraiment qu’j’apprenne à lâcher du lest
Comme à déléguer la gestion
J’fais c’que j’aime j’sais pas pourquoi j’men plains
À croire que le calme agit comme un trompe l’œil

J’ai vu ma sale gueule dans un miroir sans teint
J’les ai revu s’servir de moi comme un tremplin
Les empreintes sur la pellicules ne s’effacent pas
Comme les souvenirs qui remontent et puis forment des abcès
Je n’arrive plus cacher tout ça dans des passe passe
J’arrive plus à faire semblant qu‘j’suis pas désaxé
Par la colère trop souvent j’me sens dépassé
Les miens en sont témoins c’est les premiers qui chargent
Les sentiments s’estompent c’est les premier qui charment
On va s’ressortir des dossiers qu’on pensait classés

Oui je l’ai baisé sans capote oui j’ai t’apé de l’a C
En même temps que je m’efforçait a passer pour un sage
Mais moi j’ai tout d’un sale, et quand le doute s’installe, je tue l’enfant qu’jetais j’fais cramer
Moulinssart
J’dois l’avouer le mec réfléchi ce n’est pas moi, derrière mes air de jeune épanoui
Je sens le seum s’épaissir se rétrécir les parois, de mon crâne de ma chambre noire je développe ma
Parano
Peur d’lacher j’sais que je vais m’faire remplacer par un autre un peu moins chiant
C’est pas un môme qui va venir combler nos carences

Vos caresses m’agresse j’vois l’malin dans l’sourire de plein d’gens
J’me fai des films comme la Paramount
Ma foi dans une sombre amulette
Je n’suis qu’un mur face à lui même
Le succès n’est pas salutaire mettre en exergue le mal ouais c’est ça la lumière

Regard dans l’vide autant dire que j’suis pas là, laisse
Je marche en ville à chaque fois j’me sens à la traîne
Donc j’ralentis sinon là j’deviens malade, j’en ai des visions salaces, Un carnage dans vos palaces
Tout ça m’agresse, ça m’agresse
Des relants d’acide et des clichés ternes
Des visages difformes, des vies qui s’éteignent

J’ai l’coeur en plastique j’oublie tellement vite
Ce serait tellement pratique de s’jeter dans le vide
J’ai plus la force de penser à qui a mal
J’écoute plus le vent faut voir c’qu’il ramène
Désolé j’ai les besoins d’un pyromane
Et faudra m’crucifier pour m’faire dire « amen »
Si j’laisse tomber mon coeur je sais qui l’ramassera
J’donnerai pas mon beurre à ces vils rapaces
Laisse passer ton heure qui sait si elle repassera, ma foi
J’ai mon œil tu peux ranger ton leurre
Et à passer son temps à ressasser on meurt
Donc j’fais durer l’orgasme et attend qu’elle craque

On va tenter l’diable, on va tenter l’crack
Quand la drogue rappelle faut voir comment elle m’drague
C’est pas en un jour que Rome s’est construite et c’est pas en une prise qu’on va tomber accro

C’est qu’une légende donc fais toi ton idée mais c’est souvent trop tard pour s’arrêter à trop
J’fais des rêves très théâtraux, ou j’donne mon cœur a des traitres et à trop d’pute vénales
On y allait quand même quand sentait l’accro’, on s’arrêtera pas on s’est déjà frotté à gros
Jeunes on cuvait la kro mais où est ce que ça s’arrête

Faut croire qu’avant même de tomber dedans
Nos gueules puaient la drogue, c’est ce à quoi jm’accroche en tout cas quand j’ai l’impression d’ne
Tromper d’camps
On refait les cons bêtement, animés par l’ennui
En espérant qu’un jour on finisse par en rire
C’que j’veux

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment