Paroles de la chanson Couronne parisienne par Despo Rutti

Chanson manquante pour "Despo Rutti" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Couronne parisienne"

Paroles de la chanson Couronne parisienne par Despo Rutti

Couronne parisienne

Homie moi j'ai fait carrière dans la chanson triste
J'casse la glace comme une caillasse ou un cric
J'nique tout sans délai, je sors d'Hostile : pendez-les
J'crois que j'suis trop petit pour la chaise électrique
Sale, magnifique, j'suis trop dark pour les filles
J'suis un boss, pas en place, non j'achète pas les vues
Quatre ans sans album, les dealers cagoulés m'reconnaissent
J'attire les rumeurs, les meufs biens et les connasses

Dormir ? J'ai pas l'temps, j'suis un putain d'battant
Ouais j'paye personne mais j'suis un putain d'patron
J'fais, j'fais, j'fais d'la violence haut de gamme
J'ai deux couilles, un enfant
Tous les autres sont morts, étouffés dans des potes-ca
Chaque rime, non, chaque crime, une dinguerie
Tu me chagrines, t'es flingué mais vivant : une dinguerie
Les radios nous ignorent, les télés nous salissent
J'ai gué-lar trop d'olivettes pour être un putain de Socialiste
Publiquement je les mords, comme les vautours
J'ai brûlé la photo d'une ex, elle est revenue

Putain, on dirait du vaudou !
T'es à genoux devant personne ; dès que tu t'excuses : tu pries
T'es à genoux devant un homme ? C'est qu'tu suces une bite
J'mange pas de porc mais en amour j'suis un cochon
En amitié j'suis transparent comme un putain de pochon
T'es suffisamment âgé pour qu'tu pisses le sang
J'entends encore les rageux, vas-y pousse le son !
Opportuniste : qui ne l'est pas ?
La vie c'est du vice dès le départ
Mes couplets coupent les têtes
C'est des tête-à-tête dans lesquels personne sépare
Trop d'images, un vrai style et j'me balade

T'en as marre d'te faire chiner ? Viens que je te balafre
J'ai un ennemi, il me déteste beaucoup trop
Il kiffe le foot, les armes aussi, beaucoup trop
J'suis sûr que si une balle me traverse la poitrine
Il va crier "Wouah, beau contrôle !"
J'suis bouillant, de l'eau chaude, j'suis tranchant
Album ou pas, on parle de moi, j'suis trop chaud
Montre pas ton biff' sinon on le braque
Indépendant [?]
Ou tu risques la chute, ou tu restes en bas
Je manque au Rap français, il se gratte l'avant-bras
Les jeunes me comprennent même sans BAFA
Je hais l'injustice comme je hais le gynécologue de ma femme


J'ai un cœur en or, des relations d'argent
J'suis rentré dans le Game, insultant monsieur l'agent
J'cherche un avocat ; fume sans vendre de coke
C'est par défaut gars, le sujet est clos
On est capés par la rue, n'oublie pas on est des vrais
J'pousse le level, je shoote mes défaites
Bouge-toi le cul, tu captes pas Paris
T'es proche des Qataris, handicapé par la rue, rue

Majster
Ils m'appellent le Philosophe du ghetto
Je bois à la tienne
Je voulais qu'ils retiennent
Que "nique ta mère" est une insulte freudienne

Couronne parisienne

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment