Paroles de la chanson Dans Mon Lit par Bigflo & Oli

Auteurs: Florian Ordonez,Olivio Ordonez

Compositeurs: Clément Libes,Florian Ordonez

Editeurs: Warner Chappell Music France,Bmg Rights Management (France),La Main Invisible Publishing

Chanson manquante pour "Bigflo & Oli" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Dans Mon Lit"

Paroles de la chanson Dans Mon Lit par Bigflo & Oli

[Bigflo]
Yeah yeah, ok
Seul dans mon lit j'regarde la fissure sur mon plafond
Elle s'étire pour devenir un point d'interrogation
J'fixe la peinture défraîchie
Impossible de dormir j'commence à réfléchir
J'pense à mes amis qui désertent notre ville
Monter à Paris parce que c'est là-bas l'avenir
Par téléphone on s'écrit mais c'est plus la même histoire
J'regrette nos samedis soirs
C'est la vraie vie, la pure réalité
Les copines, les études estompent les amitiés
J'marche seul sur un sentier abrupte
J'suis une armure vide, c'est donc ça la vie d'adulte
C'est dur c'que le temps passe vite
Y'a ceux qui fument pour le ralentir
J'pleure mais j'suis pas si triste
J'suis un boxeur mais j'suis pacifiste
On veut un futur bien à huiler, une voiture stylée
Prêt à tout pour l'obtenir même à dealer


On est un bon ton plein de rêves qui poussent mais très peu d'entre nous traverserons le filet
J'repense à mes colères qu'il faudrait que je gèrent
Le feu et l'éclair, je veux un peu d'air
J'veux taire les problèmes aux fonds d'mes poches
Pourtant mes colères font du mal à mes proches
J'respire, j'repense à cette fille qui m'a dit : "Hé l'artiste t'as la belle vie espèce de pauv' type"
En la regardant, j'ai vu qu'elle était ivre
En fouillant dans ses yeux, j'ai su qu'elle était triste
Et j'y repense toutes les nuits
Plusieurs musiques mais on danse qu'une seule vie
Et c'est souvent dans le plus grand des silences, que tout est dit
Au max de moi même, lève les bras, bouge la tête et je t'emmène
On ira pagayer dans la tempête
Ceux qui parlent, ceux qui se plaignent, on les emmerdent
Quand j'kick c'est comme si j'racontais des trucs sale devant le psy
Mon p'tit , sache que j'anticipe ce qui s'cache soit attentif
Prend le temps de vivre une vie sage
T'a compris "Ohlala! Il parle encore de rap celui-là!"
Si c'est des buildings j'arriverais comme Godzilla
J'fous le Fire et tu seras pas de taille, mec
Quand Biggie, Biggie, Biggie fait les Mics Checks
J'pense à ceux qui dorment par terre
Le matin qui s'lève sans confiture sur les tartines
Et les filles, qui entre deux verres
Perdent leur innocences dans le coin d'un parking
L'amour, t'es où? Tu nous manques ici bas
Fait le, pour nous, pour les gens qui se battent
On laissera pas la haine dominer
Ces menteurs veulent nous embobiner
Ils veulent nous faire avaler des couleuvres
Leur oeuvre, c'est d'amplifier nos douleurs
Ils veulent qu'on s'oppose
Névrose,qu'on explose
Moi je viens de la ville rose
Obligé d'aimer les couleurs
On est jamais contents de ce qu'on a
Crois moi, à peine arrivé à un endroit qu'on pense a déménager
Et les sages le savent
Quand les poissons rêvent de voler, les oiseaux rêvent de nager
Toujours dans mon lit, en tee-shirt et caleçon
J'regarde toujours la fissure sur mon plafond
Dans le noir je me détends, j'essaye encore
Lundi soir, 5h30, Faudrait que j'm'endorme

[Bigflo & Oli]
Faudrait que j'm'endorme
Faudrait que j'm'endorme
*Rires*
Y'a l'aiguille qui tourne
Faudrait que j'm'endorme
J'ai tout essayer, j'ai tout essayer, j'ai tout essayer
Faudrait que j'm'endorme
.. Oli...
Faudrait que j'm'endorme

[Oli]
Ils doivent tous dormir, insomnie j'ai l'habitude
Sud Ouest, ma lattitude
Et c'est dans l'écriture, que mes phrases prennent de l'amplitude
Ma mère est fière mais rêve que j'fasse de grandes études
Mais j'serais jamais médecin on est d'accord
Il me reste quoi de l'école? Des blagues et la table de Pythagore
J'ai beau être sur les ondes, plaquer des accords
Je sauverais jamais le monde avec des métaphores
C'est dingue, faut que je dorme mais j'me questionne
Peur d'être dans la norme, j'voudrais être un grand homme
Leur absence pèse des tonnes, des fois j'vois leurs fantômes
J'fixe mon téléphone, j'attends l'appel de personne
Tu sais, moi j'attends mon heure
Et j'ai mis mon coeur sur répondeur
Tu trouveras derrière les lignes de mes phrases
Sinon laisse un message
J'regarde ma vieille peluche pleine de poussière
Sur la table, au milieu de mes affaires
Et j'la compare à ma peur car j'm'y suis habitué
Mais ça fait longtemps que j'aurais dû m'en défaire
Si je m'en sépare, j'ferais bien le deuil
Elle est là, entouré de pleins de feuilles
J'la regarde et je me sens un brin seul
L'impression qu'elle me fait un clin d'oeil
Je revois le visage de ce type que j'ai croisé dans la gare
Il avait mon âge, ça fait mal quand j'y pense
Il a dit " J'm'endors dehors tout les soirs"
Sous la couette, j'ai honte d'avoir répondu "Bonne Chance"
Cette ville, un film d'action
Effractions , Agressions, on entend ça d'puis minots
Ma voisine a la même qu'El Pacino
Elle prends des pilules et perd son fric au casino
Tout ces choix qui nous séparent
Ils faut se battre quand on s'égare
Ce putain de poids devant le miroir
J'me revois seul à l'écart
J'gratte quand il est tard
J'pense qu'au rap depuis le départ
Moi j'ai la poisse,si j'touche du bois c'est pour ramasser les échardes
Une sirène d'ambulance s'est glissée sous ma fenêtre
La main sur le coeur, j'ai trop peur qu'il s'arrête
Enfant du divorce, à force on se dit
Que l'amour c'est comme le loto
Ca n'arrive qu'aux autres
5h du mat et les secondes resserrent l'étaux
Encore une fois j'm'étais promis d'me coucher tôt
Et j'ai des flashs de mon zénith
Ils n'y voient que du feu, j'aperçois le phénix
Au fait Poto là-haut c'est comment?
Paraît que dans ce biz, la cocaïne prend les commandes
Paraît que tu flippe, que t'es triste, affolant
Que tu regrette ce que t'as dit, pas étonnant
Une villa sur la mer, pour ma mère
C'est pas la mer à boire, j'veux plus voir ses cernes dans la brume
J'écris tard le soir, dans mon laboratoire
J'veux finir ma vie au soleil, j'demande pas la lune
20 ans , j'ai pas vu le temps passer
Y'a ces regrets que j'peux pas remplacer
A chaque fois les souvenirs s'entassent
Le coussin dans les bras, j'm'imagine l'enlacer
Oli, solide, l'autiste, fière
L'ovni, du cro-mi, solitaire
Il est tard je sais, les gens vont bientôt au taff
Mais j'reste là dans les bras d'Morphée
Alors j'respire,j'temporise
J'm'imagine dans les cieux
J'fais comme un perfectionniste face à la Tour de pise
J'ferme les yeux

[Bigflo & Oli]
Faudrait que j'm'endorme
Faudrait que j'm'endorme
Faudrait que j'm'endorme
J'attends le marchand de sommeil

[Bigflo & Oli]
Bigflo & Oli tu connais , non ?
Deuxième album on l'a fait frérot
Merci à ceux qui soutiennent
Big Up Big Up
A notre ville et ailleurs
La Vraie Vie Partie I
Quoi ?
La suite c'est... Chut
Derniers mots du deuxième album
Toujours avec mon frère!

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Les plus grands succès de Bigflo & Oli