Paroles de la chanson C'est le soleil par Annie Cordy

Chanson manquante pour "Annie Cordy" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "C'est le soleil"

Paroles de la chanson C'est le soleil par Annie Cordy

Depuis des siècles, c'est notoire
Les Marseillais sont critiqués
Parc' qu'ils racontent des histoires
Qui sont toujours exagérées
C'est pas qu'ils se moquent des gens
Ça vient de leur tempérament

C'est le soleil qui est trop chaud
Et qui leur met obstinément
Le cerveau en dérangement
C'est le soleil qui est trop chaud
Et qui leur fait prendre Marseille pour Chicago
Oh ! Fan ! Cette chaleur !

Si la pétanque les enchante
Ils trouvent moyen, ces champions

Devant la chaleur accablante
De s' mettre à l'ombre du bouchon
Quand leurs bras sont trop fatigués
Ils jouent aux boules avec leurs pieds

C'est le soleil qui est trop chaud
Et qui leur met obstinément
Le cerveau en dérangement
C'est le soleil qui est trop chaud
Voilà pourquoi ils restent toujours sur le dos
Aïe, aïe, aïe

Pour manger il y a peine à croire
Ils n'arrivent même pas à mâcher
Tendre le bras quand il faut boire
Pour eux c'est les travaux forcés
Faire des efforts ? Pas question !
C'est mauvais pour la digestion


C'est le soleil qui est trop chaud
Et qui leur met obstinément
Le cerveau en dérangement
C'est le soleil qui est trop chaud
Et qui leur met les côtes en lames de couteaux
Mais le soleil qui est trop chaud
Me dit "Annie, fais attention
Tu vas prendre une insolation"
Mais le soleil qui est trop chaud
Me dit "Annie, remets bien vite ton chapeau"
Car le soleil qui est trop chaud
Oh, fan de chichourle ! Eh que c'est pas possible !
Mais c'est pire que le Fasara, ici !
Que Dassis mets ça.. ! Mets ça où ?
Hassi Messaoud

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Annie Cordy