Paroles de la chanson K-Way noir et matière grise par Skalpel & VII

Chanson manquante pour "Skalpel & VII" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "K-Way noir et matière grise"

Paroles de la chanson K-Way noir et matière grise par Skalpel & VII

[Skalpel]
Ils voulaient des fleurs sur leurs tombes
Il n'ont eu que des épines et le tonnerre qui gronde
Une masse informe, la répression en uniforme
La vérité déformée par ceux qui nous informent
Et cette mascarade électorale tous les cinq ans
Des moutons derrière un chauvinisme puant
L'ennemi intérieur gauchiste ou musulman
Demande aux basques à l’intérieur de Fleury à Lannemezan
Incarcération de masse, le cœur qui s'encrasse
Articulation, race, classe et demande de grâce
Refuser l'espoir qui file comme une fusée
Tous potentiellement sur le banc des accusés

J'accuse le coup entre patate et dépression
Réflexion et l'envie de passer à l'action
Manif sauvage, rassemblement, blocage
Meeting, occupation, pavé et sabotage
On a rien inventé, génération qui a raté le coche
Héritage sabordé pour des sous dans la sacoche
Hoche la tête, ces Hoche nous maltraitent
Toujours aussi doués pour nous faire les poches, bêtes...
...On l'est pas plus qu'avant, conscients des trahisons
Désabusé mais savant avec un œil sur l'horizon
Rien de mystique, nihiliste dégage
De ma campagne aux quartiers la piraterie à l'abordage

[VII et Skalpel]

Les soirs de guerre, la terre mère de nos pères a l'air si triste
Juste un k-way noir et de la matière grise
Ils sont dans le déni, moi dans le ni ni
Eh neuneu en cas d'embrouille tu te taille en catimini

Il pleut des pierres et la terre mère de nos pères a l'air si triste
Juste un k-way noir et de la matière grise
Toujours là en bas, déterminé à les combattre
C'est dans la rue qu'on se bat malgré tout ce bad

[VII]
Pas si facile de rester sage...
Quand les oiseaux qui nous tutoient n'annoncent que des mauvais présages

Y a de la gale dans nos ACABE
Un gros ACAB j'ai de la classe comme en Guyane quand on m'accable
Je m'écarte, mes camarades s'écrasent comme un sputnik
Je le paierai cher un seul de mes rêves m'en coûte dix
Je suis l'utopie de nos pères et de nos mères
Et les bouteilles ne seront pas le bon remède à nos vies de merde
Chez vous l'humain ça vaut bien moins qu'un meuble
En Palestine y a des martyres de la taille d'un peuple
Je suis comme un gris Opel un peu déformé
Désormais je suis simplement perdu parmi les gens seuls
Vu d'un cercueil tout semble tellement sinistre

J'ai les couleurs magiques d'un drapeau sandiniste
J'en ai porté des séquelles moi et mon optimisme
Je suis le scalpel sous le menton d'un gros porcs d'ministre
On les mèneras mais les combats se perdront tous
J'ai les stigmates et les traumas de quatorze cent quatre vingt douze
Les Oncle Tom, les Oncle Sam... je suis pas si con
Je suis qu'un Viet-Cong aux ongles sales venus libérer Saïgon
Mes mauvais rêves dorénavant sont pires qu'hier
De la chimie dans les veines et du citron dans la cuillère
Je suis moins maussade que nos racines
Moi je mollarde sur les valeurs avec lesquelles on nous bassine


[VII et Skalpel]
J'entends l'orage et la terre mère de nos pères a l'air si triste
Juste un k-way noir et de la matière grise
Ils sont dans le déni, moi dans le ni ni
Eh neuneu en cas d'embrouille tu te taille en catimini

Skalpel et VII, la terre mère de nos pères a l'air si triste
Juste un k-way noir et de la matière grise
Toujours là en bas, déterminé à les combattre
C'est dans la rue qu'on se bat malgré tout ce bad

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment